Accueil > Documentation électronique > Zoom sur deux bases de données en musicologie

Zoom sur deux bases de données en musicologie

La documentation électronique, riche de plusieurs centaines de bases de données, est particulièrement abondante en musique et musicologie.

Pour illustrer cette richesse, voici un zoom sur deux bases indispensables auxquelles le Service commun de la documentation est abonné.

Il s’agit du « Répertoire International de Littérature Musicale » (RILM en jargon local) et du « Retrospective Index to Music Periodicals » (RIPM, son jumeau hétérozygote).

notes musiques libres droitsLe RILM est une base de données bibliographiques qui couvre toute la production musicologique de 1967 à aujourd’hui. La base remonte à 1835 pour le dépouillement des actes de congrès.

Riche de plus de 356.000 notices, celles-ci traitent de sujets variés : musique classique, contemporaine, populaire ou traditionnelle, de tradition orale ou écrite, histoire de la musique, théorie musicale et analyse, pédagogie, organologie, acoustique, compositeurs et interprètes, etc.

Le RIPM, son jumeau complémentaire, recense des références d’articles dans des revues musicales depuis 1800 jusqu’à 1950 !  Antérieure donc au RIPM, avec accès à des périodiques préhistoriques ainsi préservés de l’extinction.

Ainsi,  The New Musical Magazine, Review and Register dont le dépouillement remonte avant 1810, parmi tant d’autres.

Ces bases sont une mine pour la communauté universitaire des musicologues, leur accès se fait sur la page web des ressources électroniques, via les postes de l’Université ou par l’accès nomade avec ses identifiants Paris IV.

Très bonne découverte !

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks