Accueil > En coulisses > Les technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement musical

Les technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement musical

Tuteur à la bibliothèque Michelet, Nazim Ould Ali, étudiant en master 2 musique et musicologie à Paris-Sorbonne, nous parle de son sujet de recherche.


« Le développement des technologies de l’information et de la communication (TIC) au XXème siècle et au début du XXIème siècle a profondément bouleversé nos modes de vie induisant de nouvelles pratiques qui ont donné à notre quotidien plus de rythme et de confort. Même si de nombreuses critiques de ces nouvelles technologies fusent de part et d’autre, un retour à un mode de vie moins fourni en technologies relève bien évidemment de la pure fiction tant l’apparition de la moindre innovation produit un effet d’euphorie quasi immédiat qui se traduit par une course à son acquisition et des chiffres de consommation hallucinants.
Si tous les domaines tels que les transports, la finance et la santé semblent avoir bénéficié très amplement des avancées technologiques, il est un domaine qui n’est pas en reste : celui de l’enseignement.
Si autrefois, l’introduction du tableau noir et de la craie ont révolutionné les pratiques d’enseignement dans les écoles de par leur aspect innovant pour l’époque, ces moyens paraissent aujourd’hui bien archaïques devant la plénitude d’outils technologiques dont peut disposer l’enseignant du XXIème siècle et en faire usage dans le cadre de ses activités pédagogiques.

A travers la situation observée, les technologies de l’information, de la communication et de la création pour l’enseignement (TICCE)  ont intégré l’enseignement musical.

Ainsi, le mémoire que je rédige en ce moment, aura notamment pour objet d’examiner au moyen d’observations et d’enquêtes leur emploi en se penchant sur l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication dans l’enseignement de la musique à travers les collèges de différentes régions de France.
Une telle étude ne pourra se passer d’évoquer des logiciels éducatifs et des programmes multimédias pertinents contribuant à faciliter l’apprentissage et/ou l’enseignement de la musique. Un survol de quelques applications (Crescendo, Progressivo, Solfegis 2, Musicalis…) permettra ainsi de donner un aperçu sur les toutes dernières innovations destinées au domaine pédagogique.

Je n’en dirai pas plus, et espère vous avoir suffisamment accroché pour vous inciter à consulter le mémoire, après l’avoir soutenu et déposé à Paris-Sorbonne… « 

Nazim Ould Ali

Categories: En coulisses Tags: , ,
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks