Accueil > Actualités > Le livre électronique orphelin

Le livre électronique orphelin

Michael Hart, créateur du premier ebook et fondateur du projet Gutenberg, est décédé le 6 septembre 2011. C’est grâce à son inlassable travail que l’on peut trouver en ligne une foule de textes littéraires, en plusieurs langues.

En 1971, alors qu’il est étudiant à l’université de l’Illinois, il saisit la Déclaration d’indépendance pour la transmettre sur le réseau. Internet n’existe pas encore, la transmission du texte est modeste, mais la vocation de Michael Hart est née.

Sa vie durant, il n’aura de cesse que de numériser et de mettre à disposition les plus grands textes de la littérature. Sur cette merveilleuse bibliothèque numérique qu’est le projet Gutenberg se trouvent des classiques mais aussi des textes épuisés.

Sur le site du Projet Gutenberg, vous trouverez un très riche catalogue. Il est également possible de consulter la liste des ouvrages par langues (français, anglais, espagnol pour n’en citer que quelques-unes). Plusieurs formats sont disponibles pour la lecture, html pour lire depuis son ordinateur, epub si vous disposez d’une tablette.

Outre le plaisir de découvrir ou redécouvrir des textes magnifiques, les formats électroniques permettent aussi un travail approfondi sur le texte, notamment grâce à la recherche d’occurrences.

Pour aller plus loin, on peut consulter :
– la nécrologie de Michael Hart par Gregory Newby (en), sa traduction en français sur le blog de notre collègue Rémi Mathis,
– l’article d’Hervé Le Crosnier, maître de conférences en sciences de l’information à l’université de Caen,
– le reportage d’ActuaLitté, le magazine en ligne des univers du livre, sur le projet Gutenberg.

Photo : Michael Hart, à gauche, et Gregory Newby, par Marcello. Source : Wikimedia commons. CC : BY-SA.

 

Categories: Actualités Tags: ,
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks