Accueil > Boîte à outils > L’Odyssée de l’Opaque : Episode III

L’Odyssée de l’Opaque : Episode III

Ayant vaillamment digéré l’Episode II : la signification des pages de  résultats de l’Opac le bien nommé, vous voilà confronté à la diversité de ses fonctionnalités.

C’est presque l’attaque des clones, saviez-vous que, pour vous faciliter la vie, on a extrait du catalogue général du Service commun de la documentation plein de sous-catalogues, par site et par type de  ressource ?

D’abord, un rappel salutaire : l’Opac, c’est toujours (il ne bouge pas, enfin si il augmente de jour en jour, on explorera dans un autre épisode trépidant la rubrique des nouveautés), le poste, non… les postes sur lesquels vous consultez le catalogue de la bibliothèque.

Le catalogue est en ligne, comme ceux de quasiment toutes les bibliothèques de France et de Navarre et du monde entier (voyons grand, c’est plus facile entre parenthèses)…

Les sous-catalogues : ils sont accessibles en cliquant sur l’onglet « catalogues. »

A savoir : vous pouvez chercher des références uniquement dans une seule bibliothèque du Service commun de la documentation, ou dans les bibliothèques d’UFR et les bibliothèques associées, comme par exemple la bibliothèque de littérature française et comparée en Sorbonne.

A retenir : le catalogue « Journaux et revues » lorsque vous souhaitez savoir si l’on possède une revue précise, indiquez uniquement le titre de la revue, les catalogues de bibliothèques ne dépouillant quasiment jamais les articles.

Le catalogue « Thèses et mémoires » lorsque vous souhaitez savoir ce qui a déjà été fait sur un domaine avant de définir votre sujet de Master par exemple.

Vous pouvez également rechercher uniquement la documentation en ligne (thèses, ebooks) ; les partitions ; les cartes, etc.

Et la minute d’érudition, pour les fous : voici le lien vers un tutoriel sur Slideshare (powerpoint en partage sur le web) pile sur les catalogues de bibliothèques et leurs problèmes métaphysiques.

Categories: Boîte à outils Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks