Archive

Archives pour 10/2011

Livres de rentrée : « Réussir ses premiers cours »

L’ouvrage Réussir ses premiers cours de Jean-Michel Zakhartchouk (ESF éditeur, 2011, 240 p.)  propose un parcours exhaustif traitant les questions que se posent les jeunes professeurs.

L’auteur par des chapitres courts, agrémentés de fiches relatant des expériences de terrain, un index et une bibliographie, propose un tutoriel du métier d’enseignant.

Ce livre devient alors un compagnon intéressant pour tous ceux qui sont amenés à traverser les moments difficiles des premières rentrées.

Jean-Michel Zakhartchouk traite autant des questions pratiques et concrètes – comment respecter le temps d’un cours ? – que des questions transversales du métier – Faut-il se syndiquer ?

Bien que les exemples soient pris dans l’enseignement en collège, l’ouvrage se révèle bénéfique pour tous les niveaux.

Ouvrage coté en 371.11 ZAK à la bibliothèque de l’IUFM.

L’auteur participe au café pédagogique.

 

 

Categories: Actualités Tags: ,

Bien démarrer ses études en histoire de l’art : les manuels incontournables

La première année en histoire de l’art : il faut parfois un certain temps avant de trouver ses marques avec les cours, les bibliographies des enseignants et les ressources des nombreuses bibliothèques.

Voici quelques pistes sur les manuels incontournables lorsque vous démarrez vos études en ce domaine. Ces ouvrages disponibles en plusieurs exemplaires sont tous accessibles dans la salle de lecture de la bibliothèque Michelet à l’Institut d’art et d’archéologie.

-« L’Histoire de l’Art » en plusieurs volumes chez Flammarion :

« Préhistoire et antiquité » dirigé par Alain Schnapp, la cote à la bibliothèque Michelet est : 709.01 SCH

« Moyen-âge : chrétienté et islam » dirigé par Christian Heck, la cote à la bibliothèque Michelet est : 709.02 HEC

« Temps Modernes » dirigé par Claude Mignot, la cote à la bibliothèque Michelet est : 709.03 MIG

« Époque contemporaine » dirigé par Françoise Hamon et Philippe Dagen, la cote à la bibliothèque Michelet est : 709.04 DAG

Ces manuels écrits par des universitaires sont dans toutes les bibliographies des enseignants et, par expérience, très consultés.

-« L’histoire de l’art français », chez Flammarion, sous la direction d’André Chastel, entre autres :


« L’art français, I, pré-moyen-âge ; moyen-âge », la cote à la bibliothèque Michelet est 700.944 CHA-1

« L’art français, II, temps modernes », la cote à la bibliothèque Michelet est 700.944 CHA-2

« L’art français, III, ancien régime, 1620-1775″, la cote à la bibliothèque Michelet est 700.944 CHA-3

« L’art français, IV, le temps de l’éloquence, 1775-1825″, la cote à la bibliothèque Michelet est 700.944 CHA-4

« L’art français, V, le dix-neuvième siècle, 1919-1905″, la cote à la bibliothèque Michelet est 700.944 CHA-5

« L’art français, VI, le vingtième siècle », la cote à la bibliothèque Michelet est 700.944 CHA-6

Philippe Dagen, Henri Loyrette ont également dirigé certains volumes qui sont une ressource de premier plan pour les étudiants.

Des collections indispensables sont également à signaler :

-« Les Manuels de l’École du Louvre »

Par exemple, « Histoire de l’art antique : l’art grec » de Alain Pasquier, à la cote 709 MAN-2, ou « Histoire de l’art antique : l’art romain » de François Baratte, à la cote 709 MAN-3

-« L’Univers des formes »

Par exemple, « Le premier art chrétien : 200-395″ de André Grabar, à la cote 709 UNI 9, ou « Le siècle de l’an mil » de Louis Grodecki et al., à la cote 709 UNI 20.

Pour aller plus loin :

Le Service commun de la documentation est abonné à de nombreuses ressources en ligne en histoire de l’art, notons un regroupement d’encyclopédies en ligne (dont le Grove Art Online) qui a pour nom : Oxford art online (accès par les postes de Paris-Sorbonne ou accès distant).

Également une ressource gratuite depuis 2010, la Bibliographie de l’histoire de l’art, qui recense depuis 1972 des articles et des livres en ce domaine.

-Signets du Service commun de la documentation en histoire de l’art.

L’Odyssée de l’Opaque : Episode I

Question existentielle parmi d’autres aussi cruciales : c’est quoi un OPAC ?
1)    Personne ne vous a insulté…
2)    Un bibliothécaire vous en a peut-être déjà parlé ? Remember…

L’OPAC, sigle grandiose s’il en est signifie : Online Public access catalog
Traduire :
Le poste informatique sur lequel vous faites vos recherches en bibliothèque.
Le catalogue de bibliothèque informatisé.
Les ordis dans la salle, quoi.

Le Service commun de la documentation de Paris-Sorbonne propose à ses usagers presque un demi-million de références (si…) via son  catalogue en ligne et ses OPAC (dans vos salles de lecture, souvenez-vous).

 

 

La chose a de multiples fonctionnalités, nous allons nous en tenir aujourd’hui à la Recherche Simple (ne surtout pas brouiller les pistes !)

Dans le bandeau de Recherche Simple, vous pouvez chercher à la fois par nom d’auteur, mots du titre, par sujets, etc.

Vade retro : les articles et surtout, pire que tout, les traits d’union, les apostrophes qui font trébucher le système. Et oui, ce n’est pas une coquetterie c’est un problème technique. Pour l’explication cryptique, l’apostrophe sert à transcrire le signe doux de l’alphabet cyrillique, il faut donc couper certains mots en deux pour la recherche (comme une pomme, quoi)…

Ne jamais hésiter à demander de l’aide au bibliothécaire en salle, merci, on ne mord pas:-)

Voilà pour un premier contact avec l’OPAC, bientôt la suite de ce feuilleton palpitant…

 

Categories: Boîte à outils Tags: