Accueil > Question de fonds > Écrivains catalans : Maria-Mercè Marçal

Écrivains catalans : Maria-Mercè Marçal

Le recueil de poèmes Bruixa de dol de Maria-Mercè Marçal est au programme de l’option catalan du concours externe de l’Agrégation 2012. Mais qui est donc cette écrivaine?

Maria-Mercè Marçal est née le 13 novembre 1952 à Barcelone mais passe son enfance à Ivars d’Urgell (Province de Lleida) qu’elle considère  comme sa ville d’origine.

Après l’obtention d’une bourse, elle fait ses études secondaires au lycée de Lleida où elle adopte le catalan comme langue littéraire. À l’Université de Barcelone, elle obtient une licence de philologie classique. Elle enseignera toute sa vie dans le secondaire comme professeur de langue et littérature catalanes.

À partir des années 70, elle milite activement contre le franquisme et est l’un des membres fondateurs, avec entre autres son mari le poète Ramon Pinyol Balash, de la maison d’édition Llibres del Mall qui publie surtout de la poésie. Elle est aussi militante féministe, surtout au niveau culturel (conférences, essais, traductions, etc.).

Elle se fait connaître en 1977 avec la publication de Cau de Llunes, œuvre qui remporte un prix de poésie (Premi Carles Riba, 1976). En 1979, elle publie Bruixa de dol qui est l’un des recueils de poésie catalane les plus vendus durant ces dernières années.

En 1980, elle met au monde son unique fille, Heura. Cinq ans plus tard, elle reçoit le prix López Picó pour La germana, l’estrangera. Ses nombreux poèmes ont été recueillis dans deux anthologies : Llengua abolida (1989), qui réunit sa production poétique de 1973 à 1988, et Desglaç (1977). Plusieurs de ses poèmes ont été adaptés en chansons par des interprètes tels que Maria del Mar Bonet, Marina Rossell, Ramon Muntaner, Celdoni Fonoll et Teresa Rebull.

Avec son premier et unique roman, La passió segons Renée Vivien, elle remporte six prix littéraires et se fait connaître en dehors des cercles de poésie. Elle se consacrera également à la traduction en catala n d’œuvres d’auteurs tels que Colette, Marguerite Yourcenar, Baudelaire, etc.

Maria-Mercè Marçal décède le 5 juillet 1998 d’un cancer à l’âge de 45 ans. Elle est enterrée à Ivars d’Urgell où une sculpture a été inaugurée le 28 novembre 1998 en sa mémoire.

 

Sont disponibles à la Bibliothèque d’études catalanes :

– Bruixa de dol (1977-1979). Ed. 62, 2008 [cote 86 (3) MAR]
Cau de llunes. Proa, 1977 [cote 86 (3) LOM 92]
Desglaç. Ed. 62, 1997 [cote 86 (3) MAR]
La passió segons Renée Vivien. Columna, 2007 [cote 853 (3) MAR]
Catorze poemes, catorze cançons : Maria-Mercè Marçal. Fundació Maria-Mercè Marçal, 2009 [cote CD 86 (3) MAR]
– ABELLÒ Montserrat et al. Homenatge a Maria-Mercè Marçal. Empúries, 1998 [cote 82 : 80 (3) HOM]
– etc.

Un dossier de presse sur l’auteure réalisé par le personnel de la BEC est consultable sur place.

Bibliothèque du Centre d’études catalanes
9 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie
75004 Paris
Tél: 01.42.77.65.69
bibliotheque.etudes-catalanes@paris-sorbonne.fr
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks