Accueil > En coulisses > Mise en place d’un atelier de petites réparations (III)

Mise en place d’un atelier de petites réparations (III)

Ça y est, ça marche !

  • L’atelier a commencé à fonctionner à partir du moment où l’espace a été équipé et où les collègues ont été sensibilisés, voire  recrutés.
  • La fibre du relieur/réparateur est montée petit à petit. D’abord lorsqu’il a fallu déballer les premières commandes de matériel, puis lors de la première séance et du premier ouvrage réparé.
  • Après recensement des ouvrages détériorés à réparer dans la bibliothèque, il est apparu que l’on pouvait intervenir sur les ouvrages aux cahiers de feuilles décollées, au dos et aux pages décollés. Il est plus rapide de réparer un ouvrage en cahier, c’est donc un de ceux-là qui le premier est sorti de l’atelier. Depuis, ce sont des ouvrages à dos décollé et aux feuilles volantes qui monopolisent notre temps.

  • On utilise la cisaille et la colle blanche pour reprendre également les ouvrages à la jaquette détériorée.

  • Les collègues viennent visiter l’atelier par curiosité. D’autres, plus téméraires, participent aux réparations. Le début de l’atelier est un franc succès, puisqu’il y a même des demandes provenant de l’extérieur (de la bibliothèque du site de Batignolles !) qui y sont satisfaites !
Categories: En coulisses Tags: , ,
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks