Accueil > En coulisses, Entretiens > Portrait de lecteur : Isabelle Delhaye, une enseignante formatrice à la bibliothèque de l’IUFM de Paris

Portrait de lecteur : Isabelle Delhaye, une enseignante formatrice à la bibliothèque de l’IUFM de Paris

Isabelle Delhaye enseigne le Sport et la pédagogie à l’IUFM de l’académie de Paris. Elle a accepté de répondre à quelques questions pour « In Quarto » :

- Quel est votre parcours ?

  • Je suis dans ma troisième année de thèse. J’ai eu le CAPES d’EPS en 1987, l’agrégation externe en 1991. J’ai alors enseigné en province, en Seine-Saint-Denis et au lycée La Fontaine (16e arrondissement). J’ai d’abord travaillé à la formation continue à Paris puis j’ai bénéficié d’une décharge de quelques heures. J’ai suivi l’élaboration de plans de formation et leur mise en oeuvre. A l’époque, il existait un bulletin de liaison pour les enseignants d’EPS auquel je participais.
  • A l’IUFM, j’ai été en temps partagé pendant 3 ans et j’ enseigne à temps plein depuis 5/6ans. Je donne des cours à tous les niveaux, en master ou aux PSTG (Professeurs stagiaires), pour les enseignants du collège ou du primaire, pour les titulaires et les non titulaires.

- Comment utilisez-vous les bibliothèques ?

  • J’ai deux pratiques de la bibliothèque : j’y emprunte des livres et c’est un de mes lieux de travail. C’est important, car l’endroit est calme, accueillant, l’ambiance est bonne. J’y trouve tous les ouvrages pour ma thèse, qui a pour thème les programmes de 2008 en primaire sous tous leurs aspects. Je trouve ici les ouvrages de référence, de réflexion… Mon sujet de thèse est très lié à mes enseignements, donc je travaille aussi sur les cours que je donne à l’IUFM en travaillant sur ma thèse.

- Quel est votre point de vue sur la bibliothèque de l’IUFM sur le site Molitor ?

  • L’un des bons côtés de la bibliothèque, c’est que vous êtes au plus près des nouveautés. Par contre, des efforts sur les anciennes références pourraient être faits.
  • En tant que formatrice, je trouve que les stagiaires ont une bonne pratique de la bibliothèque : je leur dis de venir et ils viennent ! L’année passée ils ont bénéficié d’une formation spécifique. Peut-être faudrait-il également intégrer un module « bibliothèque, recherche et milieu professionnel » dans la maquette de formation des enseignants.

A paraître : Réussir l’épreuve d’EPS (concours de professeur des écoles), Martine Dorey, Yves Félix Montagne, Fabrice Delsahert, Emmanuel Lefèvre, Isabelle Delhaye, Atlande, 2011.

  1. Chipotel
    12/03/2012 à 09:34 | #1

    D’accord pour le module « bibliothèque, recherche et milieu professionnel » pour les enseignants

  1. Pas encore de trackbacks