Accueil > Question de fonds > Dramaturges du Nord

Dramaturges du Nord

Trois pièces d’auteurs des pays nordiques sont actuellement à l’affiche de théâtres parisiens. C’est l’occasion de vous proposer quelques ressources sur ces œuvres, qu’elles soient sur papier ou en ligne.

Peer Gynt, mès Tormod Skagestad (Oslo, 1963). Source : gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France.

Peer Gynt de Henrik Ibsen (1828-1906) est un poème dramatique, sans doute l’œuvre la plus foisonnante et la plus lyrique du dramaturge norvégien. Jeune homme bagarreur et menteur, qui déshonore une jeune fille le soir de ses noces alors qu’il est lié à Solveig, Peer Gynt s’enfuit sillonner le monde. Tour à tour marchand d’esclaves, empereur des fous, il mène une existence chaotique et ses aventures relèvent à la fois de la farce et du drame.
On peut voir cette pièce rarement montée jusqu’au 14 juin, dans le salon d’honneur du Grand-Palais, dans une très belle mise en scène d’Éric Ruf de la Comédie-Française. Ce dernier a imaginé un dispositif bi-frontal qui place les spectateurs le long d’une route. Elle n’est autre que le chemin que parcourra Peer Gynt, émaillé de rencontres magiques ou éprouvantes.

Ce soir Mademoiselle Julie est encore folle !

Mademoiselle Julie, mès Jacques Falguières, Théâtre des deux rives, Rouen. Photo : Môsieur J. CC : BY-SA. Source : flickr.

Mademoiselle Julie, du suédois August Strindberg (1849-1912), est une de ses pièces les plus jouées. Tragédie pour trois personnages, Mademoiselle Julie se déroule le soir de la Saint-Jean, où les domestiques sont en liesse. Tandis que tous s’amusent, Mademoiselle Julie, la fille du comte, badine avec Jean, son valet. Lorsque Julie le provoque, Jean tente un moment de résister et de lui faire comprendre qu’elle est l’objet des railleries de ses gens, avant d’entrer dans ce jeu de séduction. Perte du contrôle de soi, rupture des conventions entre les classes sociales sous-tendent leur huis-clos cruel, sous le regard sévère de Kristin, la cuisinière.
La pièce est actuellement représentée au théâtre de l’Odéon, dans une mise en scène de Frédéric Fisbach, jusqu’au 24 juin.

Le Fils de Jon Fosse (1959- ) est une pièce écrite il y a déjà une quinzaine d’années par l’artiste norvégien. C’est pourtant celle-là que Jacques Lassalle a choisi de mettre en scène au théâtre de la Madeleine (jusqu’au 15 juin). Cette courte pièce montre un couple âgé, elle cousant, lui avec son journal. Ils vivent dans un village d’où les jeunes sont tous partis, leur fils compris. Ils l’attendent. La seule présence à leurs côtés est celle du voisin, dont les lumières de la maison sont un sujet de discussion, et l’événement de la journée est le passage du car qui amènera, peut-être, le fils.

La bibliothèque Malesherbes possède les trois œuvres, en langue française et en version originale, si vous souhaitez lire les textes (voir le catalogue : Peer Gynt – texte d’Ibsen, partition de Grieg, Mademoiselle Julie, Le Fils).

Vous pouvez aussi constituer des revues de presse des pièces de théâtre qui vous intéressent en faisant une recherche par titre et metteur en scène sur la base Europresse. Vous découvrirez ainsi nombre des critiques publiées dans des quotidiens et hebdomadaires français et étrangers à l’occasion de représentations de ces pièces.

Pour des recherches de niveau académique, l’archive de revues en ligne Jstor vous fournira nombre de ressources. Vous obtiendrez des résultats plus complets en effectuant votre recherche avec le titre en langue originale, en anglais et en français. Pensez aussi à consulter la grande bibliographie des études littéraires MLA.

Si le spectacle vivant vous intéresse, n’hésitez pas à vous reporter aux Archives du spectacle, qui répertorient les mises en scène et les distributions d’un nombre très important de représentations.

Pour vous familiariser avec les procédés de mise en scène et la genèse des spectacles, vous pouvez consulter l’ouvrage très intéressant de Bénédicte Boisson, Alice Folco et Ariane Martinez, La mise en scène théâtrale de 1800 à nos jours aux PUF, présent dans les bibliothèques Ascoli, Clignancourt et Malesherbes.

De manière plus générale, vous trouverez sur nos signets plusieurs bases de données spécialisées sur le théâtre.

Enfin, si vous souhaitez franchir le quatrième mur et apprendre le théâtre, sachez que le service culturel de l’université met en place de nombreux ateliers de pratique artistique.

Categories: Question de fonds Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks