Accueil > Accès ouvert > Accès ouvert aux publications et développement

Accès ouvert aux publications et développement

À l’occasion de l’Open Access Week, l’EIFL(Electronic information for libraries), qui co-organise cette manifestation, a organisé une série d’événements dans de nombreux pays, qui débordent largement sur le mois de novembre. C’est l’occasion d’évoquer, à travers l’exemple de cette organisation, le rôle crucial de l’accès ouvert aux publications scientifiques pour le développement.

EIFL, fondée en 1999, est une ONG qui prône l’accès libre à l’information et à la connaissance, partout dans le monde, gratuitement si possible, au moins sans but lucratif et de façon soutenable. Centrée dans un premier temps sur l’accès aux publications scientifiques dans les pays d’Europe centrale et orientale, elle a élargi son périmètre à 60 pays émergents ou en voie de développement, en Afrique, en  Asie et en Amérique Latine.

Son action s’organise en cinq programmes :

  • l’assistance à la mise en place de consortiums nationaux de bibliothèques d’étude et de recherche afin de négocier en position de force avec les grands éditeurs commerciaux d’information numérique, pour obtenir des conditions commerciales adaptées aux capacités de financement des pays partenaires;
  • la promotion de l’accès ouvert aux publications, par son programme EIFL-OA. En partie grâce à son soutien, plus de 470 archives ouvertes et plus de 3400 revues en accès ouvert ont vu le jour ces dernières années dans les pays partenaires de l’EIFL. Elle milite en outre pour la généralisation d’une politique de dépôt impératif des publications financées sur fonds publics;
  • la réflexion sur les législations nationales en matière de propriété intellectuelle, afin de promouvoir des orientations équitables et équilibrées susceptibles de favoriser l’action des bibliothèques dans leur mission de diffusion du savoir;
  • la promotion des logiciels libres dans les bibliothèques d’étude et de recherche;
  • le soutien à l’innovation dans les services de bibliothèques publiques dans les pays partenaires.

La cohérence de ce programme et des leviers d’action mis en œuvre par cette ONG illustre parfaitement l’enjeu de l’ouverture des savoirs pour le développement équitable et soutenable de la science dans un monde globalisé.

Abir Koubaissi, Dominique Filippi

Categories: Accès ouvert Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks