Accueil > Actualités, Question de fonds > La fête de la science à l’IUFM

La fête de la science à l’IUFM

A l’occasion de la fête de la science (10 – 14 octobre 2012), la bibliothèque de l’IUFM va présenter des documents extraits de ses collections (dans des vitrines, présentoirs, projections, etc.) sur son site Molitor. Afin de vous en offrir une succincte illustration, nous vous proposons d’observer le traitement d’un exemple de sujet scientifique – la pesanteur – dans différents documents de la bibliothèque.

Le XIXème siècle a connu un essor de publication d’ouvrages de vulgarisation scientifique. L’un des plus célèbres, « La science amusante », de Tom Tit a d’ailleurs été réimprimé à 46 reprises. Chaque volume propose 100 expériences facilement réalisables chez soi, illustrées de gravures sur bois et accompagnées d’un petit texte explicatif présentant le concept abordé. Le troisième volume s’ouvre sur le thème de la pesanteur, expliquant le concept d’équilibre stable au travers d’un système permettant de faire tenir droites des bougies de Noël en faisant contre-poids avec des noix.

Un manuel de « leçons de choses » pour le cours élémentaire paru en 1933 propose d’observer la pesanteur dans la vie de tous les jours (« tous les corps tombent »), d’en déduire une application pratique (peser un objet avec une balance de Roberval) avant d’élargir un peu la vision de l’enfant à l’échelle de la planète (« La pesanteur est une force qui attire tous les corps vers le centre de la Terre. »).

Un ouvrage de 1900 recueille des compositions écrites de sciences telles qu’elles auraient pu être demandées au baccalauréat classique de cette époque. Le sujet concernant la pesanteur la définit comme un cas particulier du principe de gravitation universelle de Newton. Elle reprend le principe de la verticale (la direction de la pesanteur, fournie par le fil à plomb), puis évoque le concept de centre de gravité et de la mesure des poids des corps.

Dans les manuels actuels, on ne parle plus de pesanteur mais uniquement de gravitation universelle. Par exemple, dans un manuel de seconde de 2010, si quelques illustrations reprennent des exemples de la vie quotidienne (la chute d’une balle de tennis), le sujet de la gravitation s’inscrit surtout dans le contexte du système solaire et de l’attraction entre les corps célestes.

 

Les ouvrages présentés :

  • La Science Amusante (Troisième série) – 100 nouvelles expériences, par Tom Tit, Librairie Larousse, 1893
  • Notions élémentaires de sciences (Leçons de choses) avec applications usuelles à l’Industrie à l’Agriculture et à l’Hygiène – cours élémentaire et classe de 8è des lycées et collèges, par M. Peschard, Librairie A. Hatier, 1933
  • Compositions écrites de sciences traitées conformément aux derniers programmes officiels suivies de questions d’oral posées aux examens et classées dans un ordre méthodique, par Henri Bastide, E. Euzet éditeur, 1900
  • Physique Chimie 2de – programme 2010, sous la direction de Mathieu Ruffenach et Sophie Decroix, Bordas, 2010
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks