Accueil > Actualités > Le séminaire Les Humanités numériques en revue

Le séminaire Les Humanités numériques en revue

photo-billet-seminaire-open-contextDans le but de perfectionner leur savoir-faire documentaire et de valoriser leurs projets de thèse, 43 doctorants de Paris-Sorbonne ont participé, le 9 janvier, au séminaire Les Humanités numériques, organisé par la bibliothèque Serpente et le Service Commun de la Documentation (SCD) de l’université.

La journée a débuté avec l’intervention de la responsable de la bibliothèque Serpente, Hélène Broms, sur les circuits de la thèse – du dépôt à la diffusion en ligne – tant à Paris-Sorbonne comme qu’en France en général. En outre, cet exposé nous a fait découvrir plusieurs plateformes, françaises et internationales, hébergeant des travaux universitaires et des thèses, telles que e-Sorbonne, Thèses.fr, TEL (thèses-en-ligne), DART Europe et ProQuest Dissertations & Theses. Cette dernière a d’ailleurs fait l’objet d’une présentation plus approfondie, réalisée par la formatrice Françoise Devillard. Nous avons ainsi appris que Proquest regroupe surtout des thèses américaines et canadiennes – même si elle se veut de plus en plus internationale – et offre à ses usagers plusieurs fonctionnalités et instruments de recherche.

La matinée s’est achevée par le panorama de la publication et de l’édition numérique en Sciences Humaines et Sociales (SHS), présenté Annaig Mahé, de l’Urfist de Paris. Après avoir donné un aperçu de l’évolution de ce champ, elle a aussi fait le point sur l’offre actuelle des revues en ligne et portails numériques (Gallica, Persée, Cairn.info, Erudit, Directory of Open Access Journals, Project Muse, etc.), ainsi que des discussions autours des thématiques du libre accès et des archives ouvertes.

Au cours de l’après-midi, les participants ont encore assisté à deux présentations. Tout d’abord, à celle de Delphine Cavallo sur le portail Open Edition, qui regroupe la plateforme Revues.org (revues SHS en libre-accès), ainsi que les plateformes Calenda (calendrier scientifique en SHS) et Hypothèses (blogs scientifiques) et bientôt OpenEdition books. Ensuite, l’on a écouté Sébastien Porte, éditeur aux Presses Universitaires de la Sorbonne, parler du paysage éditorial en SHS et de la transformation d’un travail de recherche en livre ou e-book.

La conclusion de cette longue et – nous espérons – fructueuse journée a été menée par Marie-Madeleine Martinet, professeur déléguée aux humanités numériques et aux systèmes d’information à Paris-Sorbonne.

Pour ceux qui n’ont pas pu être présents ou pour ceux qui aimeraient revoir le contenu du séminaire, la plupart des présentations sont disponibles en ligne, sur le compte slideshare des bibliothèques de Paris-Sorbonne (liens ci-dessous) :

1. « Le circuit de la thèse », par Hélène Broms

2. « Le panorama général de la publication et de l’édition numérique en SHS », par Annaig Mahé

3. « Le portail Open Edition », par Delphine Cavallo

4. Le guide de la plate-forme Proquest Dissertation and Texts : The Humanities and Social Sciences Collection

 Photo : Opencontext (Wikimedia Commons)
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks