Accueil > Entretiens > Double interview : Yann Migoubert et Laurent Fourcaut (première partie)

Double interview : Yann Migoubert et Laurent Fourcaut (première partie)

Nous vous proposons exceptionnellement un double billet de blog constitué de deux volets complémentaires : le premier est issu d’un entretien réalisé le 3 juin 2013 avec Monsieur Yann Migoubert, directeur du Service Culturel de Paris-Sorbonne. Suite à la réunion de blog du 31 mai, nous souhaitions en effet lui parler d’In Quarto en vue d’échanger et de relayer des informations en direction des étudiants dans le cadre d’un large appel à participation notamment pour rédiger des billets.

D’autre part, nous avions plus personnellement pour objectif de l’interviewer à propos de la prestigieuse revue poétique Place de la Sorbonne (PLS), dont il est directeur de publication. Yann Migoubert ayant également transmis nos questions à ce sujet à Monsieur Laurent Fourcaut, rédacteur en chef de la revue, cela a donné lieu à une interview écrite détaillée que nous reproduisons presque intégralement dans le second volet.
Nous remercions vivement nos deux interlocuteurs pour leur aimable participation et leur intérêt pour le blog In Quarto.

I.

Interview de Yann Migoubert,
Directeur du Service Culturel de Paris-Sorbonne

 

migoubert 3.06.13 reduit

Qui êtes-vous Yann Migoubert ? Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

  • Je suis tout d’abord agrégé de Lettres classiques et j’ai fait une thèse en paléographie grecque sur un pastiche homérique : la Batrachomyomachie(1) (Combat des rats et des grenouilles). J’ai exercé aussi diverses fonctions dans une association de théâtre en français et en grec ancien qui s’appelle Démodocos. Comme cette association était en Sorbonne et que j’avais également beaucoup de liens avec le Service Culturel, quand il s’est agi d’une ouverture de poste ici, j’ai candidaté et j’ai été sélectionné.

C’était en quelle année ?

  • 2003.

Quelle est votre mission au sein du Service Culturel ? En quoi consiste votre travail ?

  • C’est une fonction de chef de service, ce qui signifie qu’il y a un service à faire tourner, qu’il y a des missions. Nous ne sommes pas nombreux, 3 et demi. C’est donc un tout petit service mais avec plein de choses différentes à gérer. Nous sommes au service des étudiants et notre rôle est de lier le plus possible culture et formation, d’où des ateliers, d’où un système de places offertes de théâtre etc. : plutôt que de faire une billetterie, autant acheter des places directement et les offrir aux étudiants contre une critique où ils peuvent utiliser leur méthodologie de cours pour l’appliquer au spectacle vivant, ça peut être du théâtre, des concerts… C’est Audrey Meyer qui est chargée de cet énorme travail.
    Parallèlement, nous avons une programmation avec une centaine de manifestations par année universitaire, soit deux ou trois par semaine. On participe également à de nombreux festivals, salons, etc., dont le Printemps des poètes, le Salon de la revue (2), le marché de la Poésie de Rochefort-sur-Loire, le festival « Voix de la Méditerranée » à Lodève, etc.

Quelle est la place de la poésie au Service Culturel ?

  • La poésie est un axe fort puisque parmi les trois publications réalisées au service culturel, deux concernent la poésie : Place de la Sorbonne (PLS) et Poésie en Sorbonne, la troisième étant Prose en Sorbonne (3). Poésie en Sorbonne et Prose en Sorbonne, sont des productions étudiantes issues de l’atelier d’écriture auxquelles s’ajoutent les primés du concours de poésie.
    Au début, j’étais avec Michel Viel qui était professeur délégué à la culture mais qui est décédé, et Laurent Fourcaut, qui était à l’époque professeur à l’IUFM de Paris, qui est, lui, le vrai spécialiste de poésie contemporaine. En tant que chef du Service Culturel, j’étais chargé de trouver des fonds, de faire en sorte que la revue soit matériellement fabriquée, c’est ainsi que j’ai pris malgré tout les fonctions de directeur de publication, mais c’est Laurent Fourcaut qui est le rédacteur en chef de Place de la Sorbonne, qui pilote le comité éditorial et c’est lui aussi qui fait des recensions, commande des livres, éventuellement va parler dans telle ou telle circonstance, participe à des salons, des revues, etc.

Qui peut vous envoyer des livres ou des poèmes ?

  • Ce sont deux démarches complètement différentes : pour les livres, les maisons d’éditions nous en envoient en service de presse pour que le comité éditorial fasse éventuellement une critique. Pour les poèmes, n’importe quel poète peut nous envoyer, à titre individuel, quelques poèmes inédits mais on en reçoit énormément, il y a donc une sélection.
    À côté de cela, et moyennant sélection là aussi, notamment de Laurent Fourcaut, et de moi-même, il y a possibilité d’écrire dans le blog de Place de la Sorbonne.
    Souvent, ce sont les parutions ou l’actualité qui déclenchent un article. C’est beaucoup plus souple, à partir du moment où c’est de qualité. La qualité rédactionnelle et la hauteur de vue sont les deux critères.

Pourrait-on développer une collaboration entre le Service Culturel et In Quarto pour relayer des informations auprès des étudiants, notamment par le biais des associations étudiantes ? En effet, nous souhaiterions informer davantage les étudiants sur l’existence de notre blog et nous voudrions faire appel à eux pour écrire des billets de blog sur In Quarto.


affiche blog soline paint net
  • Le Service culturel peut bien entendu relayer In Quarto auprès des étudiants via les réseaux sociaux. Nous pourrons également mettre un lien vers In Quarto, notamment au niveau du site Place de la Sorbonne et de nos rubriques concernant les publications. Nous avons aussi de nombreuses chroniques littéraires dans notre rubrique « chroniques des étudiants ». Le principe est assez simple : quand un étudiant a une idée, on peut lui commander un service de presse. Si on l’obtient, il lit le livre, il le commente, il poste son commentaire. Le système est relativement bien rodé chez les grandes maisons d’éditions, il est évidemment plus rare chez les petites maisons d’édition qui ont des tirages très limités. Ça leur coûte plus cher mais d’un autre côté, elles ont besoin d’être connues aussi.
    Échanges de bons procédés, Place de la Sorbonne aurait vraiment besoin de communiquer avec les bibliothèques. Peut-être accepteriez-vous de jouer nos « impresarios » auprès d’un milieu que nous connaissons mal ? D’ailleurs, les SCD des autres universités ont-ils aussi un blog ? (4)

Une dernière question (qui n’engage que moi) : pourrait-on imaginer d’autres formes de collaboration entre le service culturel, et les bibliothèques du SCD pour la poésie notamment ? Serait-il envisageable, par exemple de déposer au SCD les livres, les revues, la documentation que vous recevez au titre de PLS ou que vous publiez ?

  • Il faudrait d’abord un accord d’une bibliothèque du réseau des SCD puis un protocole d’enregistrement des livres de poésie, ce qui ne paraît pas si dur, sous réserve bien entendu que l’ouvrage ne soit pas déjà recensé dans les fonds du SCD. On pourrait même imaginer la création d’un fonds culturel multi-arts : nous finissons par recevoir une grande quantité d’objets (livres, CD, DVD etc.) qu’il pourrait être intéressant de porter à la connaissance du public. Le summum serait qu’un enseignant fasse travailler ses étudiants sur ce fonds. Parallèlement le Service culturel s’engagerait à mettre en place des actions de médiation culturelle ou pédagogique.

Je vous remercie beaucoup de votre accueil.

*

LES ÉTUDIANTS INTÉRESSÉS POUR CONTRIBUER AU BLOG IN QUARTO
PEUVENT NOUS ÉCRIRE EN UTILISANT LE FORMULAIRE DE CONTACT SUIVANT :

 

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

captcha


———————-

Notes :
(1) Yann Migoubert, (sous la direction de Brigitte Mondrain), Histoire du texte de la Batrachomyomachie : histoire du texte des origines aux premiers imprimés, thèse soutenue à l’EPHE, Philologie grecque, 2010.(retour au texte1)
(2) 23e Salon de la revue, Espace d’animation des Blancs-Manteaux, 48, rue Vieille-du-Temple, 75004 Paris – Vendredi 11, samedi 12, dimanche 13 octobre 2013. (retour au texte2)
(3) Voir Publications.(retour au texte3)
(4) Cf. Liste de blogs de bibliothèques d’universités françaises. (retour au texte4)

Illustrations :

Yann Migoubert (Photo N. Cousin, 3.06.13)

Reproduction de l’affiche pour In Quarto réalisée et aimablement communiquée par
Soline Astier, Bibliothèque Michelet.

…/… À suivre dans la seconde partie :
II. Interview de Laurent Fourcaut, rédacteur en chef de Place de la Sorbonne.

 

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks