Accueil > Actualités > Les médiathèques de l’ESPE fêtent la science

Les médiathèques de l’ESPE fêtent la science

capture-site-web

Comme l’an dernier, les médiathèques de l’ESPE mettent les sciences à l’honneur à l’occasion de la Fête qui leur est consacrée. Vous pourrez retrouver, en vitrine et en rayon, de nombreux documents sur l’enseignement des sciences à tous les niveaux.

La Fête de la science célèbre tous les ans les échanges entre la communauté scientifique et le grand public. Créée en 1991 par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, elle rassemble chaque année environ 7000 chercheurs et plus d’un million de visiteurs autour de très nombreuses animations, expositions ou débats.

Tous sont bien sûr invités à consulter le programme de la manifestation afin de participer aux festivités ; mais les enfants sont particulièrement mis en avant et on peut remarquer en particulier que les évènements à destination des scolaires se multiplient. Les enseignants sont d’ailleurs invités à inscrire leurs classes afin de participer à ces animations.

La fête de la science peut aussi être l’opportunité de se pencher, en classe ou ailleurs, sur la thématique nationale. Cette année, le thème retenu est « De l’infiniment grand à l’infiniment petit ». Nous vous proposons de découvrir trois documents portant sur ce thème, disponibles dans les médiathèques de l’ESPE.

chat-nombres

 

Le Chat au pays des nombres est une fiction amusante permettant d’aborder la notion d’infini avec des enfants à partir de 6 ans. Son auteur, Yvar Ekeland, professeur de mathématiques et d’économie à l’Université de British Columbia, s’associe à l’illustrateur John O’Brien pour expliquer avec humour des notions parfois difficile à saisir.

 

Au pays des nombres, l’Hôtel Infini, tenu par M. et Mme Hilbert, peut avoir toujours plus de chambres alors que celles-ci sont toutes occupées. Mais comment est-ce possible ? Le chat, lui, n’y comprend rien et n’en dort plus la nuit…

petite-histoire

 

 

 

 

Des neutrinos aux trous noirs, du big-bang à l’antimatière, dans Petite histoire de la matière et de l’univers, Hubert Reeves et quelques uns de ses amis astrophysiciens et physiciens s’interrogent et s’émerveillent des questions surprenantes soulevées par les sciences. Quelle est la forme de l’univers ? Est-il fini ou infini ? De quoi la matière est-elle faite ? Et qu’en est-il de la matière sombre ?

 

 

renovation-enseignement

 

Dans Rénovation de l’enseignement des sciences physiques et formation des enseignants : regards didactiques, Jean-Marie Boilevin s’attaque à deux grandes problématiques. Dans une première partie, il passe en revue les apports de la recherche en didactique des sciences sur la définition des contenus d’enseignement du secondaire. Dans la seconde, il s’interroge quand à la désaffection pour les études scientifiques, montre que les facteurs en sont multiples et propose d’agir sur les contenus d’enseignements et de formation des enseignants pour contrer le phénomène.

 

Categories: Actualités Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks