Accueil > Histoire(s) > Rue Coupe-gorge et Rue Coupe-gueule

Rue Coupe-gorge et Rue Coupe-gueule

Qui se souvient que les premiers locaux du collège de la Sorbonne se trouvaient rue Coupe-gueule, non loin de la rue Coupe-gorge ?

Plan de Paris au XVème siècle Dheullan 1756 – Gallica BNF

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

D’après Sauval (historien du XVIIème siècle), la rue Coupe-gorge venait de la rue St Jacques à la rue de la Harpe, entre les murs de la Ville et le Couvent des Jacobins (aujourd’hui Place du Marché St Honoré) ; quand à la rue Coupe-gueule, elle descendait de la rue des Poirées à la rue des Mathurins. Ces longues rues prirent ces noms si évocateurs du fait des massacres et autres brigandages qui s’y faisaient toutes les nuits.

Acte de naissance de la Sorbonne © Association Historique du Temple de Paris

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Par cet acte, Saint Louis, en février 1257, déclare avoir donné au chanoine Robert de Sorbon, la maison ayant appartenu à Jean d’Orléans, rue Coupe-Gueule, devant le palais des Thermes (aujourd’hui musée nationale du Moyen Âge), afin qu’à l’avenir elle serve pour des écoliers qui y demeureront.

Saint Louis permit à Robert de Sorbon en 1258 de faire poser des portes aux bouts de la rue Coupe-gueule puis on la couvrit de bâtiments. Cette rue fut aussi appelée : rue des Deux Portes puis rue de la Sorbonne.

Auparavant, les étudiants vivaient comme des vagabonds et suivaient dans la rue, à l’air libre, les leçons des professeurs.

Categories: Histoire(s) Tags: , ,
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks