Accueil > Actualités, Boîte à outils > Des lieux et des ressources : la BouUssole pour guide

Des lieux et des ressources : la BouUssole pour guide

Laissez la BoUssole vous guider dans les bibliothèques d'Île-de-France (source Bibliothèques de Paris-Sorbonne)

Il ne vous a pas échappé que lorsque vous souhaitez des renseignements spécifiques sur Rue des Facs, un onglet « BoUssole » se trouve à portée de clic.  Cet outil permet de trouver des lieux où se trouve la documentation qui vous est nécessaire et que vous ne trouvez pas dans vos bibliothèques habituelles.

Cela permet de préparer un itinéraire intramuros ou une escapade documentaire en Ile de France (d’autant plus que le week end la RATP a eu la brillante idée de pratiquer le dézonage). Ainsi, il vous sera permis de vous rendre dans des endroits auxquels vous n’auriez pas pensé sans cette précieuse assistance numérique. Car il faut bien le dire, cette orientation vers les lieux où est conservé le savoir vous permettra de garder le cap dans la complexe géographie des bibliothèques d’Ile-de-France

(source Wikipédia)

Plan de Paris vers 1740 (source Wikipédia)

Tous les domaines disciplinaires sont couverts : philosophie, sciences économiques et de gestion, droit, sciences politiques, arts, histoire et géographie, sciences humaines et sociales, médecine et odontologie, sciences, pharmacie, STAPS … et bien sûr sont à la croisée de vos propres recherches. Vous gagnerez un temps précieux à anticiper si vous allez vers le sud, le nord, l’est ou l’ouest dans les champs des savoirs en utilisant la BoUssole, cette fidèle alliée, dont il serait difficile de se passer dans le maquis des BU, des centres de documentation appartenant à des fondations ou autres espaces conservant des données précieuses. Bien que l’éparpillement des ressources puisse poser un problème lorsque l’on réside dans la capitale, pensez que c’est aussi un atout d’avoir tout à portée de BoUssole. Si la préparation de son parcours d’orientation documentaire prend du temps, elle vous met en condition de chercheur, voire de traqueur d’information. Et quel bonheur de trouver ce dont on a besoin pour compléter ses recherches, et de se faire aider par un personnel compétent travaillant en ces lieux .

Salle de lecture de la Bibliothèque Mazarine (source Wikipédia)

Salle de lecture de la Bibliothèque Mazarine (source Wikipédia)

Prenons par exemple une recherche que vous souhaiteriez approfondir. Le plus simple serait d’opter pour Wikipédia lové confortablement dans un fauteuil bien moelleux ou vous rendre dans votre bibliothèque préférée pour y utiliser internet. L’idéal serait aussi d’entreprendre tout un périple basé sur vos sens pour y consulter des archives. Compliqué, coûteux mais aussi limitatif car, dès que l’on met ne serait-ce qu’une once de réflexion sur un sujet, celui-ci vous entraîne au-delà d’un mot et vous conduit vers des termes génériques et/ou spécifiques . Pour cerner votre sujet, vous devrez vous rendre dans différents lieux comme la Bibliothèque de l’Institut national  d’histoire de l’art (INHA), la Bibliothèque Mazarine, voire même aller consulter les collections documentaires de la bibliothèque du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), et la liste peut être longue de tous ces réservoirs d’informations. D’un clic sur la BoUssole, soit on choisit de rester dans son quartier et cela demeure très limité au niveau des ressources trouvées, soit on estime qu’il faut dépasser les limites de son arrondissement et glaner plus loin les précieuses et parfois rares informations sur un  sujet.

Galerie Colbert (INHA) (source Wikipédia)

Galerie Colbert (INHA) (source Wikipédia)

Ainsi, un parcours de recherche bien construit au vu des informations contenues sur chaque page de présentation des bibliothèques (adresse, horaires, disciplines, public accueilli) vous fera gagner un temps précieux et vous apportera beaucoup de satisfaction quant aux données récoltées. Et qui sait, vous ouvrir tous les champs des possibles dépassant même ceux pour lesquels vous vous étiez fixé des objectifs.

Colonies françaises en 1891 (Le Monde Illustré) (source Wikipédia)

Mais où trouver des documents sur les Colonies françaises en 1891 ? (Le Monde Illustré) (source Wikipédia)

 

Il existe un outil semblable sur le site de la BPI : Oriente Express.  A l’image de la BoUssole de Rue des facs, il y est répertorié plus de 400 bibliothèques et autres centres de ressources documentaires recouvrant un domaine très vaste. Dans ce répertoire, se trouvent également certaines  bibliothèques  universitaires. Du fait de leurs spécificités, ces fonds conservés dans les bibliothèques spécialisées de Paris et de sa région, complètent ou parfois se substituent en raison de leur rareté et de leur préciosité, à ceux que l’on peut trouver dans les BU.  De la Bibliothèque du Centre Sèvres où se trouve un fonds jésuite ancien et important  (dont des manuscrits et imprimés des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles), en passant par la Bibliothèque Kandinsky où sont réunis des ouvrages sur les arts des XXe et XXIe siècles (Arts plastiques, design, architecture, cinéma expérimental,  Vidéo et photographie), puis en prenant la direction de la Bibliothèque de l’Académie des sciences d’outre-mer, là où sont  conservés de riches collections sur l’Afrique, Madagascar, l’Indochine et le Pacifique, vous pourrez aisément assouvir votre appétit documentaire.

Bonnes recherches !

 

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks