Archive

Archives pour 09/2014

Un patrimoine photographique exposé à Serpente

prague

« Prague, la nouvelle ville prise du belvédère” Radiguet&Massiot, n°33341, Fonds Colbert.

Dans le cadre de la valorisation du LaBex EHNE, une exposition inédite de photographies est organisée à la bibliothèque Serpente et dans le hall de la Maison de la Recherche de septembre à novembre.
Ces photos proviennent du fonds dit Colbert, découvert il y a quelques mois tout à fait par hasard dans une armoire du lycée du même nom dans le 10ème arrondissement par une professeure d’histoire. Il s’agit à l’origine de tout un ensemble de plaques de verre pour projection, datant de la fin du XIXème et du début du XXème siècle. Des recherches ont permis de déterminer que ces plaques étaient utilisées dans le cadre de conférences populaires qui étaient organisées par différentes institutions, dont la Société d’Enseignement Moderne, qui donnait des cours du soir pour adultes et des conférences avec projection dans plusieurs lycées parisiens, dont le lycée Colbert, anciennement école municipale supérieure.

Ce fonds est constitué de 42 boîtes contenant en tout 1816 plaques de verre. Elles sont classées par pays ou groupe de pays et par villes françaises. Elles représentent en majorité des paysages ruraux et urbains de France ainsi que de nombreux pays européens (Italie, Espagne, Autriche-Hongrie…) et extra-européens (Indochine, Antilles, Etats-Unis, Amérique du Sud…). En dépit du fait que d’autres collections de plaques pédagogiques se trouvent localisées dans d’autres lieux – BnF, Musée pédagogique de Rouen – le caractère largement inédit et original du fonds Colbert est incontestable, de par sa remarquable homogénéité.

L’exposition qui est présentée à la bibliothèque et dans le hall de la Maison de la Recherche est déclinée en 4 thèmes illustrés chacun par une sélection de 4 à 5 panneaux.
Dans le hall :
1) Femmes d’ici et d’ailleurs
2) Les Mondes Ottomans
Et dans la bibliothèque :
3) Les villes européennes
4) Regards d’Algérie

Elle est complétée par la présentation dans une armoire vitrée de plaques de verres originales accompagnées de l’appareil de projection utilisé à l’époque et des boîtes dans lesquelles elles étaient conservées. Une sélection d’ouvrages du fonds Serpente ayant trait à ces thématiques : Paris à la Belle Epoque, l’Algérie du temps des colonies, les femmes au début du XXème siècle, etc… complète l’ensemble.

Le fonds sera également valorisé dans le cadre de l’Encyclopédie EHNE et fera dans les mois qui viennent l’objet de plusieurs communications scientifiques.

Le buste arrive…

Le 25 septembre prochain, sera installé et dévoilé à la bibliothèque Clignancourt le buste de Jean-Philippe Rameau, auparavant situé à la bibliothèque Michelet.

 

 

Une table de présentation, située au rez-de-chaussée, est à votre disposition.Nous avons tenté d’y rassembler des ouvrages anciens et d’aujourd’hui – et
même un disque vinyle- sur ce compositeur dont on célèbre cette année le 250ème anniversaire de la mort.

 

 

 

table

Table de présentation à la Bibliothèque de Clignancourt.

 

 

les fêtes d hébée

Les fêtes d’Hébée, page de titre de l’édition originale. (Res F7.19)

A cette occasion, précipitez-vous pour découvrir les pépites que recèlent les collections en magasin : partitions de la Réserve, édition du 18ème siècle des « Fêtes d’Hébée ou Les talents liriques » ou de Castor et Pollux.

 

image2

Castor et Pollux, Edition du 18e siècle (Res F7.21)

image3

Les fêtes d’Hébée, ouverture. Edition du 18e siècle. (Res F7.19)

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Puis c’est aussi l’occasion de découvrir comment les éditions évoluent. Ainsi, au 19ème siècle on joue « Hippolyte et Aricie » en n’en éditant qu’un chœur.

Hyppolite et Aricie

Chœur d’Hippolyte et Aricie, édition du 19e siècle. (B2. 171-1)

 

 

 

Dardanus 1

Dardanus ( A1.148)

Enfin vient l’époque de la redécouverte, pilotée par Camille Saint-Saëns et Vincent d’Indy,
mais toujours avec les canons du 19ème siècle (piano, ornementation peu baroque etc…)

Ainsi vous pouvez admirer les partitions de Dardanus et de Platée (et son fameux chœur des
grenouilles Quoi,quoi, quoi ?) ou les contemporains de Wagner puisent un
antidote plein d’humour chez le bien français Rameau.

Platée

Platée (A1.156)

 

 

Avis aux étudiants de musicologie : sachez enfin que vos professeurs peuvent vous faire écouter les quelques vinyles consacrés à Rameau.

Vinyle

Disque 33t de Platée enregistrée en 1961.

 

 

Texte : Florence Louvier
Photographies : Jean-Baptiste Devouassoux.

Devinette n°2

Où a été prise cette photographie? Dans une bibliothèque ou dans une cafétéria ?
A vous de jouer !

cherchezlintrus

Où se cache l’indice ?
Parce qu’il y en a un. Regardez bien.

La réponse à la devinette:
Il fallait repérer les étagères de livres de la bibliothèque Malesherbes: nous étions donc dans une bibliothèque et non devant un distributeur automatique de boissons.

Les boissons gazeuses, sucrées mais aussi les cafés sont susceptibles de détériorer les ouvrages et de salir le mobilier.  Seules les bouteilles d’eau  sont admises.

Une cafétéria est également disponible au rez de chaussée du Centre Malesherbes.

Prenez soin de votre environnement de travail,

Merci.