Archive

Archives de l'auteur

Journées Portes ouvertes à Malesherbes

Samedi 2 février prochain, de 13h à 17h30, auront lieu les journées portes ouvertes au Centre Malesherbes.

Capture_d_e_cran_2012-12-14_a_16-14-55

Au programme : présentation des filières, stands des formations et des services de l’Université.

Les personnels de l’Université pourront répondre à vos questions et vous conseiller sur le choix d’une formation, les procédures d’inscription, les débouchés des filières.

Les bibliothécaires vous proposent également de visiter la bibliothèque Malesherbes, ouverte à cette occasion jusqu’à 17h30.

Venez nombreux!

Informations pratiques:

Journées Portes Ouvertes de Paris-Sorbonne
Samedi 2 février 2013 de 13h à 17h30
au Centre universitaire Malesherbes
108, boulevard Malesherbes 75017 Paris
Métro : Malesherbes (ligne 3)

Récit de la création

Récit de la création est un cycle de rencontres, animé par l’écrivain Chantal Portillo, explorant chaque mois le processus de création d’un(e) artiste.

Andrès Montalvan, plasticien cubain, sera l’invité de la rencontre du 12 décembre prochain.

L’artiste se définit ainsi : « Mon travail est davantage la quête de ma géographie humaine que la recherche d’une identité, car je suis à l’aise avec ce sujet. Je viens d’une région métissée qui m’a enseigné la conscience et la connaissance de mes origines… C’est important pour moi de pouvoir parler de mes racines africaines et de reconnaître aussi la part européenne de ma culture. C’est ce que j’exprime dans mon travail, éloigné de tout imaginaire exotique… Dans un monde très fragmenté comme celui d’aujourd’hui il me semble important d’affirmer ses origines afin que rien ne vienne les effacer. »

La rencontre, en accès libre, aura lieu le 12 décembre à 13h, dans le hall d’accueil de la bibliothèque Malesherbes.

Récit de la création

Récit de la création est un cycle de rencontres, animé par l’écrivain Chantal Portillo, retraçant chaque mois un processus de création.

Ces rencontres nous plongent dans l’univers intime de créateurs, qu’ils soient peintres, sculpteurs, musiciens, chanteurs, danseurs, photographes, mais aussi architectes, designers, clowns, cuisiniers ou fleuristes.

Yann Monel,  jardinier et photographe,  sera l’invité de la rencontre du 14 novembre prochain.

« Jardinier, photographe de jardin, Yann Monel arpente les paysages de la ville qui sont pour lui des lieux de méditation, de rêve, et il réinvente, avec un regard de poète, le jardin urbain, qui devient perché, travesti, inattendu. Il agrandit notre propre regard et nous convie à comprendre, à approcher autrement cette ville dans laquelle nous vivons.
Il est l’inventeur d’une collection exclusive de jardins-escarpins dont chaque modèle est une composition unique. Pour lui, mobilier, objet du quotidien, accessoires de modes deviennent un support à la création de mini-jardins urbains destinés à pousser et vivre longtemps tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, sans soin excessif, ni particulier. Des jardins à emporter ou poser partout, à présenter en pièce unique ou à collectionner. Il est aussi le fondateur du célèbre Troc Vert de Montreuil, lieu d’échange gratuit ou chacun peut donner et recevoir une plante, de la plus coutumière à la plus exotique. »

La rencontre, en accès libre, aura lieu le 14 novembre à 13h, dans le hall d’accueil de la bibliothèque Malesherbes.

Hommage à Antonio Tabucchi

Antonio TabucchiAuteur majeur, Antonio Tabucchi (1973-2012), vient tout juste de décéder.

Considéré comme l’un des plus grands écrivains italiens contemporains, Antonio Tabucchi est notamment l’auteur de Nocturne indien, Pereira prétend et Tristano meurt.

Voyageur et universitaire insatiable, Antonio Tabucchi découvre la langue et la culture portugaise au cours de ses études et fera du Portugal sa seconde patrie. Il se passionne pour l’œuvre de Fernando Pessoa, qu’il traduit intégralement en italien.

Chroniqueur en Italie pour le Corriere della Sera et en Espagne pour El País, Tabucchi est aussi un polémiste très engagé contre le gouvernement de Silvio Berlusconi.

Il laisse derrière lui une œuvre considérable, traduite dans une quarantaine de langues et couronnée par plusieurs prix. Certains de ses romans ont été portés à l’écran, dont Nocturne indien (prix Médicis étranger, 1987) par Alain Corneau, et Pereira prétend par Roberto Faenza avec Marcello Mastroianni.

Antonio Tabucchi en trois livres

Tristano meurt : Elu meilleur livre de l’année 1994 par  Lire, ce sombre et bouleversant roman est une parabole sur la disparition. Nous sommes au cœur de la Toscane, dans un XXème siècle finissant, et le vieux Tristano va mourir. Gravement malade, il convoque à son chevet un ami écrivain qui transcrira ses ultimes confessions. Un face-à-face avec l’au-delà que Tabucchi met en scène dans un récit d’une sobriété implacable.

Pereira prétend : Ce roman qui retrace les aventures d’un journaliste sous la dictature de Salazar, salué par une grande partie de la presse et du public, est devenu en Italie le porte-drapeau de la résistance à Berlusconi.

Nocturne indien : couronné par le prix Médicis étranger en 1987, le roman est adapté au cinéma par Alain Corneau en 1989. Un jeune homme débarque à Bombay à la recherche d’un ami disparu ; il n’a que peu d’indices. D’un hôtel louche à une salle d’hôpital, d’un couvent portugais à une société théosophique, de Bombay à Goa en passant par Madras il tente de reconstituer son itinéraire. Il ne retrouve pas cet ami, mais peut-être n’est-t-il à la recherche que de sa propre identité…

L’œuvre d’Antonio Tabucchi, à lire et à relire dans vos bibliothèques !

Photo :
Rebeca Yanke. CC-BY-SA-2.0. Source : Wikimedia Commons.

Le roman de chevalerie à la bibliothèque Malesherbes

Un roman de chevalerie est une œuvre romanesque, le plus souvent en prose, inspirée ou adaptée des romans courtois et des chansons de geste en vers des XIe et XIIIe siècles.

Les premiers romans de chevalerie ont été Lancelot ou le Chevalier de la charrette et Yvain ou le Chevalier au lion, tous deux de Chrétien de Troyes, au XIIe siècle.

La bibliothèque Malesherbes a choisi de mettre en valeur ce genre littéraire, en exposant dans son hall d’accueil une sélection d’ouvrages, jusqu’au 3 juin.

Il s’agit de textes représentatifs du genre, textes d’auteurs et critiques, ouvrages sur la littérature médiévale.

Les livres exposés seront empruntables à domicile dès le 9 mai.

 

Photo_F3851B51-7378-6202-FECC-2D0CCB27C8E1-1

Zoom sur la vidéothèque du centre Malesherbes

La vidéothèque du centre Malesherbes a fait son apparition en 2000. Vous pouvez disposer librement, seul ou à deux, des 7 postes de télévision à écran plat équipés en lecteur VHS/DVD et casques. Au programme : films en version originale et sous-titrés en français, documentaires en tout genre.

Dans une optique pédagogique, les premiers films et documentaires à avoir alimenté les étagères de la vidéothèque correspondaient à l’enseignement des langues pratiquées sur le site : allemand, italien, russe… Aujourd’hui, plus de 1000 films de tous horizons s’ajoutent à la collection. De Fritz Lang à Takeshi Kitano, de Fellini aux frères Coen, il y en a pour tous les goûts!
Il n’est d’ailleurs pas rare que certains films servent de support de cours : musique et cinéma, histoire du cinéma italien ou russe, adaptations d’œuvres littéraires… Les UFR (Unités Formation et Recherche) elles-mêmes s’efforcent d’enrichir la vidéothèque de nouvelles références. La bibliothèque Malesherbes participe également au choix des acquisitions.

L’ensemble des films est répertorié sur le catalogue Paris-Sorbonne, ainsi que dans le Sudoc.

La vidéothèque est également dotée de décodeurs pour la réception des chaînes satellites étrangères, ce qui vous permet de profiter des chaînes de CanalSat, C+ cinéma, Ciné culte, Ciné classique

La vidéothèque est abonnée à un certain nombre de revues spécialisées (revue Positif …).

Enfin, la vidéothèque vous donne rendez-vous tous les vendredis à 16h30 en salle 28 pour le « Cinémalesherbes » : une projection gratuite d’un film sur grand écran. Consultez le flash-info du Portail pour connaître le programme de la prochaine séance !

A la fois pédagogique et récréative, la vidéothèque vous ouvre les portes du monde cinématographique … Et ça, ce n’est pas du cinéma !

Informations pratiques :
Consultation sur place ou dans une salle équipée vidéo du centre, aucun prêt n’est autorisé pour l’extérieur.
La vidéothèque est ouverte du lundi au vendredi de 10h à 18h.
Contact : marc.lazian@paris-sorbonne.fr ou 01 43 18 41 25

Un portail de ressources linguistiques

Créé en 2005 par le CNRS, le CNRTL (Centre national de ressources textuelles et lexicales) fédère au sein d’un portail unique, accessible à tous sur internet, un ensemble de ressources linguistiques informatisées et d’outils de traitement de la langue.

Le portail lexical est un projet mené par le laboratoire ATILF du CNRS afin de valoriser, d’enrichir et de diffuser des ressources linguistiques issues de différents projets de recherche en morphologie, lexicographie, étymologie, concordance…

Le portail permet la consultation croisée de lexiques et de dictionnaires.
Il  propose des corpus librement accessibles dont le corpus Frantext libre de droits, le corpus DEDE (DEscriptions DEfinies), le Corpus journalistique de l’Est républicain. Il offre également la possibilité de téléchargement du lexique Morphalou (Lexique Morphologique Ouvert du Français), et de nombreuses autres ressources dont le Du Cange (Moyen Âge) de l’Ecole nationale des Chartes.

Enfin le portail donne accès à un ensemble de dictionnaires anciens et modernes. Ainsi, le Thresor de la Langue Françoyse (1606) de Jean Nicot, le Dictionnaire de l’Académie française, l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert , le Trésor de la Langue Française informatisé TLFi (1971-1994).

Un outil indispensable pour la recherche en linguistique !