Archive

Archives de l'auteur

Zoom sur l’UFR d’Études Arabes et Hébraïques… histoire d’une bibliothèque

Successivement appelée Bibliothèque du Département d’Islamologie, bibliothèque du Département des Études Arabes et Islamiques, l’actuelle bibliothèque de l’UFR d’Études arabes et hébraïques, bibliothèque de composante du Service Commun de la Documentation (S.C.D.), porte aussi le nom d’un orientaliste du début du vingtième siècle, professeur à l’Université Paris IV Sorbonne, Henri Massé (1886 – 1969).

Henri Massé (1886-1969), photo prêtée par Madame Guyot-Massé

En novembre 1972, les héritiers de ce spécialiste de la Perse lèguent un premier fonds que  d’autres nombreux donateurs viennent compléter au fil du temps. Parmi eux, Dominique Sourdel ou encore Charles Pellat, dont la donation du fonds personnel enrichit la première collection constituée. Ce second legs important, environ 2000 ouvrages en caractères latins et arabes, devrait être inventorié et indexé dans les prochains mois. Il est concentré dans une salle dite « salle des chercheurs » qui constitue la première annexe de la bibliothèque.

 

Histoire de la Perse (1821) en 4 volumes, don de Madame Guyot-Massé, fille d’Henri Massé, en juin 2011.

La bibliothèque augmente également ses collections grâce aux dons d’autres bibliothèques, telles que la bibliothèque municipale de Couronnes, la BNF pour une partie du fonds Anouar Louca, ou encore grâce aux dons de particuliers.

La politique documentaire actuelle vise à rajeunir un fonds relativement ancien et à acquérir les publications les plus récentes dans les domaines de la recherche littéraire, linguistique et sociolinguistique, ainsi qu’en islamologie.

Cette bibliothèque, principalement destinée aux étudiants et enseignants de son UFR de tutelle, reste néanmoins ouverte et accessible à tous les publics français et étrangers qui poursuivent des études, recherches dans les disciplines transversales que couvre la bibliothèque. Située au cœur même de l’UFR, au 1 rue Victor Cousin, escalier I, 3è étage, la bibliothèque accueille également chaque jour de nouveaux visiteurs, d’anciens élèves ou enseignants, soucieux de découvrir un patrimoine nouvellement entré dans le Système Universitaire de DOCumentation, SUDOC, ou encore indexé dans son antique fichier papier.

L’espace de travail et de consultation sur place permet d’accueillir une quinzaine d’étudiants qui trouvent, en accès libre, dictionnaires, manuels de conjugaison ou encore méthodes de langue et ouvrages de grammaire. Ces usuels constituent les premiers outils d’un arabisant débutant.

Riche d’environ 6500 ouvrages, de nombreux périodiques dont trois vivants, la bibliothèque renferme aussi une collection importante de tirés-à-part, régulièrement complétée des articles publiés par les enseignants-chercheurs et les doctorants de l’UFR.

Equipée depuis quelques mois d’un poste ordinateur et d’un scanner à l’usage des étudiants, la bibliothèque tente de valoriser son fonds et de le rendre visible pour le plus grand nombre. C’est dans cet objectif, qu’en 2009, a été créé un site deahmaktaba.com. Le mot maktaba ou مكتبة  signifie « bibliothèque », il est formé, comme en grec, des mots kitāb (biblios = livre) et du préfixe min, du nom de lieu, ou theke = coffre en grec. La maktaba arabe est bien comme en grec, un espace de rangement, un lieu renfermant des livres ou kutub, كتب .

Le site deahmaktaba propose des informations pratiques, notamment les horaires d’ouverture, que viennent compléter des indications plus bibliographiques comme la mise à jour des dernières acquisitions. Support pédagogique, il offre aussi aux étudiants, les bibliographies commentées des enseignements dispensés, les programmes des concours d’agrégation et du Capes d’arabe. Une page culturelle est également proposée, incitant chaque visiteur à suivre l’actualité culturelle arabe dans des domaines aussi variés que le cinéma, le théâtre, la littérature, grâce au suivi des publications ou nominations littéraires. Les conférences données par l’Institut du Monde Arabe, l’IREmmo, mais aussi des expositions, des séances de dédicaces, des débats sont référencés sur cette page. Enfin, des liens pour des recherches bibliographiques ainsi qu’une liste de sites utiles pour la Recherche sont également proposés sur ce site.

La bibliothèque possède aussi un minuscule fonds d’ouvrages de méthodologie et de dictionnaires d’hébreu essentiellement destinés aux étudiants qui débutent l’apprentissage de cette langue.

Concentrée dans un espace restreint, l’UFR d’Études Arabes et Hébraïques sollicite régulièrement la bibliothèque pour la tenue de cours, de réunions ou encore de conseils. Réellement impliquée dans la vie de son Unité de Recherches et de Formations, la bibliothèque se veut aussi un lieu d’échanges et devrait à brève échéance organiser une programmation cinématographique à destination des étudiants.