Archive

Archives de l'auteur

Les (vraies) Histoires de l’Art

Les vraies histoires de l'art

  • Outre les ouvrages de didactique et les manuels scolaires, les bibliothèques de l’IUFM acquièrent aussi des livres destinés à la jeunesse. Il s’agit alors de faire connaître au futur enseignant une petite part de la production éditoriale, ou de lui fournir quelques idées à exploiter dans de nouvelles activités avec ses élèves.
  • C’est le cas des Vraies Histoires de l’art, qui familiarise le jeune public avec quelques tableaux célèbres, en utilisant humour et habiles retouches numériques : l’autoportrait de Paul Cézanne joue au bilboquet, et la buveuse d’absinthe de Degas s’effraie d’une note de bar un peu trop élevée à son goût…
  • Le livre introduit quelques questions que les enfants se posent devant une œuvre d’art. Que représente-t-on dans un tableau ? Comment expliquer La mort de Sardanapale par Delacroix, ou le Cri, de Munch ? Pourquoi  l’air abattu de Napoléon à Fontainebleau, en 1814 ? Ce petit livre ne fournit pas d’explications sur ces questions, mais constitue auprès des plus jeunes une introduction joyeuse et originale à la discussion.
  • Il s’agit, en trois vignettes rappelant la bande dessinée, d’imaginer quelle pourrait être l’histoire représentée sur le tableau. Une histoire qui s’avère souvent drôle, très éloignée de l’histoire des arts, et qui offre un prétexte facile à saisir pour une toute première présentation des œuvres,  où l’on rétablira la vérité.

 

Les (vraies) histoires de l’art / Sylvain Coissard, Alexis Lemoine. Editions Palette, 2012.
Cote bibliothèque Molitor : 709 COI

Découvrez la sérigraphie

La Bibliothèque Molitor de l’IUFM propose un rayon consacré aux techniques artistiques, mis à jour en fonction des publications.

La sérigraphie, méthode de reproduction graphique peu coûteuse, a été très employée en  école primaire dans les années 70, ainsi que par les étudiants d’écoles d’art (les affiches de mai 68, par exemple, employaient ce procédé).

Malgré sa popularité passée, elle a longtemps connu un désamour éditorial. Le dernier ouvrage consacré à ce sujet datait de 1988.

En 2012, est paru aux éditions Pyramid un ouvrage très complet : à la fois manuel technique énumérant les outils nécessaires et détaillant  « pas à pas » les méthodes de réalisation, sa dernière partie propose de découvrir des artistes et leurs créations.

Les exemples présentés illustrent  la partie technique, et forment une somme d’inspiration pour l’apprenti-sérigraphe. On y découvre que cette technique, si elle permet à peu de coût de reproduire des illustrations sur support papier, est aussi utilisable sur d’autres mediums, comme le tissu.

Cet ouvrage agréable à lire, aux illustrations colorées,  pourra servir de source d’inspiration aux enseignants, mais également être utilisé par tout amateur souhaitant découvrir les travaux manuels.

 

La Sérigraphie. Outils, techniques et portaits d’artistes.

Claire Dalquié et Matteo Cossu ; Editions Pyramyd, 2012.

Bibliothèque Molitor : cote 702 DAL

Categories: Question de fonds Tags: ,