Archive

Archives pour la catégorie ‘Documentation électronique’

Sorbonne Hispanie : un portail pour naviguer sur le web hispanique et lusophone

L’équipe de la bibliothèque Marcel Bataillon, Institut des Études hispaniques de Paris-Sorbonne, a le plaisir de vous informer de la création du portail Netvibes Sorbonne Hispanie, qui recense les ressources documentaires des domaines ibérique et latino-américain.
Cet agrégateur de signets se veut un outil d’aide à la recherche d’information pour la communauté universitaire hispaniste et une porte d’entrée vers les lettres, l’activité de recherche, de publication et d’enseignement du monde hispanique.

Sorbonne Hispanie Capture d'écran

Participez à l’enrichissement du site par des propositions de nouveaux liens de ressources en nous écrivant à l’adresse marcelbataillon[at]gmail.com.

Les flux RSS n’ont pas été utilisés sur Sorbonne Hispanie, mais si vous souhaitez mettre en valeur l’actualité de certaines ressources, vous pouvez nous demander un affichage au format « fil de syndication ».

Il vous est aussi possible de vous créer une page Netvibes personnelle pour classer vos sites favoris.

Netvibes est un outil de curation simple d’utilisation (disponible en version gratuite ou payante). Il permet d’importer des onglets ou ressources d’autres univers Netvibes, d’utiliser de nombreux widgets (mot-valise désignant les petits cadres, petites applications ou « gadgets windows »), d’importer des widgets d’autres sites, ou de créer vos propres widgets en utilisant le langage API. Netvibes permet d’encapsuler et d’organiser à sa guise le contenu de nombreux types de fichiers : images, vidéos, texte, liens, pages web, flux RSS, accès aux réseaux sociaux, etc. Plusieurs tutoriels d’utilisation de Netvibes sont disponibles sur le Web.

Il existe également de nombreux autres outils de curation et de personnalisation de page d’accueil sur la toile, très utiles pour accéder directement à vos sites préférés ou organiser votre documentation électronique.

 

 

 

 

 

 

 

Ressources électroniques : quoi de neuf ?

Les bibliothèques de Paris-Sorbonne vous proposent l’accès à une nouvelle ressource musicale qui vient enrichir notre fonds de ressources en ligne en ce domaine (Discothèque Naxos et Music Online).

En partenariat avec le Metropolitan Opera de New York, vous avez désormais accès à Met Opera on demand : Student Access. Cette ressource permet d’accéder à plus de 450 représentations du Metropolitan Opera, vidéo et audio.

Parmi celles-ci, plus de 60 vidéos en haute définition de la série The Met Live in HD retransmise en direct dans les cinémas, des vidéos des années 70, 80 et 90, ainsi que des centaines d’enregistrements audio remontant aux années  1930 et retraçant l’histoire de l’opéra au MET. Toutes les vidéos contiennent un synopsis ainsi que des sous-titres en anglais. Les vidéos les plus récentes proposent également des sous-titres en français, allemand, italien, portugais, russe et/ou espagnol.  De nouveaux titres sont ajoutés chaque mois.

Poster for the 1896 production for Puccini's La bohème (1896) / Adolfo Hohenstein (1854-1928)

Poster for the 1896 production for Puccini’s La bohème (1896) / Adolfo Hohenstein (1854-1928) by Wikimedia Commons

Attention : cette ressource est pour l’instant uniquement consultable depuis les bibliothèques et locaux de l’Université Paris-Sorbonne.

Bonne écoute !

Mille et une thèses électroniques !

L’Université Paris-Sorbonne a adopté le dépôt électronique des thèses en septembre 2009. Quatre ans plus tard, la bibliothèque Serpente et le bureau de la Valorisation fêtent leur millième thèse électronique traitée.

A cette occasion, voici un petit mémo pour la consultation des thèses électroniques :

Pour rappel, afin de respecter les droits d’auteur des docteurs, il est interdit de photocopier ou d’imprimer la totalité d’une thèse. Il est possible de photocopier ou d’imprimer 10 pages dans le corps de la thèse ainsi que le sommaire et la bibliographie.

Et pour trouver encore plus de thèses en ligne :

Pour plus d’informations : marie-alix.massa@paris-sorbonne.fr

Commençons par le commencement : les encyclopédies

photo-encyclopedies

L’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert dans les rayonnages du bureau du directeur de l’École Nationale des Chartes, Paris.
CC : BY. Source : Marie-Lan Nguyen, Wikimedia Commons.

Lorsque vous débutez une recherche ou que vous vous lancez vers de nouveaux horizons, les ouvrages encyclopédiques peuvent vous être très utiles. Ils vous donnent une première idée de l’ampleur et des problématiques de la discipline ou du sujet que vous commencez à traiter et parfois même un état de l’art avec les grands auteurs, les ouvrages incontournables, les mouvements et écoles, etc. En outre, les encyclopédies les plus soigneuses ont l’habitude de fournir leurs sources bibliographiques à la fin des articles, ce qui peut être également bien profitable quand on fait les premiers pas d’un travail de recherche.

Il existe essentiellement deux types d’encyclopédies : les générales et les spécialisées. Bien évidemment les contenus de ces dernières sont plus complets et approfondis. Néanmoins, même dans les encyclopédies à vocation généraliste, vous pouvez trouver des textes pointus, notamment quand ils ont été écrits par des spécialistes, comme on en trouve souvent dans l’Universalis, qui reste la plus grande référence de la catégorie en langue française.

Quoi qu’il en soit, actuellement une grande partie des encyclopédies ont abandonné le format papier pour se consacrer uniquement aux formats électroniques. Ainsi, si vous voulez consulter l’Universalis ou bien des encyclopédies spécialisées en format numérique, vous pouvez le faire par le biais de la rubrique « Encyclopédies et biographies » de la bibliothèque en ligne de Paris-Sorbonne.

Dans cette page, vous trouverez les liens d’accès à une quarantaine de ressources. L’offre la plus étendue est celle proposée par la plate-forme Gale qui regroupe 23 encyclopédies en langue anglaise. A titre d’exemple, l’on peut citer l’Encyclopedia of philosophy, l’Encyclopedia of religion, le New Dictionary of the History of Ideas, lEncyclopedia of Russian history et l’Encyclopedia of modern China.

D’autres plateformes et titres isolés viennent compléter cette collection : les encyclopédies dédiées aux études arabo-musulmanes de l’éditeur Brill – l’Encyclopédie de l’Islam (en version française), l’Encyclopaedia of the Qur’ân, l’Encyclopedia of women and islamic cultures et l’Encyclopedia of Arabic language and linguistics – ; les divers dictionnaires et encyclopédies sur les arts disponibles chez Oxford art online et Oxford music online ; l’Encyclopedia of Language & Linguistics; The Garland Encyclopedia of World Music, entre autres.

Pour plus d’informations, consultez le site de la bibliothèque en ligne de Paris-Sorbonne et les signets sur les ressources encyclopédiques en accès libre.

E-books : Lancez-vous dans la lecture en ligne

e-book-wiki-commons-Maximilian-SchönherrLa bibliothèque en ligne de Paris-Sorbonne vous donne accès, par les biais de plusieurs plateformes, à des milliers de livres numériques. Ces ouvrages sont accessibles de n’importe quel poste de l’université ou de chez vous, par l’accès à distance.

La Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne (BIS) offre également aux étudiants de Paris-Sorbonne qui y sont inscrits (voir conditions d’inscription) un large éventail d’e-books. Dans la plupart des cas, les domaines couverts par cette bibliothèque en ligne recoupent ceux de la bibliothèque en ligne de Paris-Sorbonne.

A titre indicatif, on peut citer les plateformes des collections en ligne des presses des universités britanniques Oxford et Cambridge. Oxford scholarship online intéressera surtout les étudiants en philosophie, qu’y retrouveront 1 270 titres en texte intégral. Mais d’autres peuvent aussi y trouver leur bonheur, car Paris-Sorbonne a également acheté 93 livres en histoire, 73 en littérature, 38 en musicologie et 70 dans la collection Classical Studies.

En revanche Cambridge Histories Online plaira surtout aux étudiants en histoire. On y retrouve 300 volumes couvrant plusieurs domaines de la discipline, de l’histoire des aires géographiques et culturelles à l’histoire économique, en passant par l’histoire religieuse, littéraire, de la philosophie, de la musique, de la pensée politique et du livre.

Et pour finir, une plate-forme multidisciplinaire pouvant être utile au plus grand nombre : Dawsonera. Cette base, accessible par le site de la BIS, vous offre la consultation du texte intégral de 107 titres et du résumé de presque 250 000. En outre, vous avez la possibilité de suggérer des achats. Plus un livre est demandé, plus son score monte et plus il a de chance qu’il soit acheté et, par conséquent, mis en ligne à votre disposition.

Pour plus d’informations sur ces ressources, dirigez-vous vers les menus de livres électroniques de la bibliothèque en ligne de Paris-Sorbonne et de la bibliothèque en ligne de la BIS.

Essayez aussi :

Open Edition Books

Encyclopédies de poche Que sais-je? et Repères

Numilog, la bibliothèque de prêt en ligne

Photo : Maximilian-Schönherr (Wikimedia Commons)

JSTOR : les archives d’un millier de revues en SHS à votre portée

jstor-logoJSTOR est une bibliothèque en ligne offrant des sources primaires, des livres et notamment, ce qui est d’ailleurs son point fort, les archives en texte intégral de 2 613 revues universitaires et scientifiques, en cours ou discontinuées. De quoi faire rêver les étudiants et les chercheurs en quête de bibliographie ! La consultation de ce large contenu est néanmoins réservée aux personnes abonnées, soit à titre individuel, soit à travers leur institution de rattachement.

L’abonnement de Paris-Sorbonne donne accès aux collections Arts & Sciences I, II, III, V et VIII, ce qui signifie qui vous avez à votre disposition un éventail d’environ mille titres couvrant presque tous les domaines des sciences humaines et sociales : l’histoire, les sciences politiques, l’économie, le langage, la littérature, la sociologie, l’éducation et la musique. Exception faite, néanmoins, des derniers numéros, souvent soumis à un embargo de 1 à 7 ans (ce que JSTOR appelle moving wall). Ces revues sont, pour la plupart, en langue anglaise. Mais pas exclusivement. Nous trouvons aussi sur JSTOR des titres en d’autres langues, comme le français, l’allemand et l’espagnol.

Pour accéder à JSTOR via Paris-Sorbonne vous pouvez utiliser les postes informatiques des bibliothèques de l’université ou, pour l’accès hors campus,  l’adresse disponible sur le site des bibliothèques de Paris-Sorbonne. Dans ce cas-là, votre identifiant et votre mot de passe SorbonID vous seront demandés.

Afin d’aider les utilisateurs, JSTOR met à disposition une série de tutoriels en vidéo présentant leurs principales fonctionnalités, telles que la recherche avancée, la sauvegarde d’une recherche ou la création d’alertes. Le seul inconvénient c’est que ces films sont en anglais, même si cela n’empêche pas totalement les non-anglophones de s’y retrouver, puisque les images sont assez parlantes.

Les bibliothèques de Paris-Sorbonne apportent également leur support aux utilisateurs débutants dans l’emploi de cette plateforme. Un atelier se déroulera mercredi prochain, à la bibliothèque Serpente, de 12 à 13h, sous la conduite des moniteurs étudiants Juan Carlos Rendón et Giovana Pastore. Pour vous inscrire ou obtenir plus de renseignements, veuillez leur adresser un courriel : juan.carlos_rodriguez.rendon@paris-sorbonne.fr ou giovana.amoroso_pastore@paris-sorbonne.fr

Et aussi d’autres plateformes de revues en ligne :

Cairn : revues françaises en sciences humaines et sociales (322 titres en mai 2012), en accès via Paris-Sorbonne

Persée : revues françaises en sciences humaines et sociales (113 titres en février 2013), en accès libre

Revues.org : revues en sciences humaines et sociales essentiellement francophones (363 titres en février 2013), en accès libre

MLA

ebscohost-logomlalogo

MLA est une base de données spécialisée en littérature, elle est gérée par le personnel de la Modern Language Association of America et diffusée par le groupe EBSCO. Elle propose un vaste choix d’articles de revues en littératures modernes et anciennes, en linguistique et en langues modernes – environ 1,4 million de notices. La plateforme permet l’accès à des publications en plus de 140 langues, en outre, elle dispose de différents modes de recherche vous permettant d’optimiser votre travail.

Cette base de recherche met à disposition des utilisateurs différents outils de sauvegarde de l’information. En créant un compte, il est possible d’enregistrer des listes entières d’articles.

Vous pouvez aussi les exporter vers les logiciels gestionnaires de bibliographie – RefWorks ou Zotero – ce qui facilitera considérablement la création de votre bibliographie. Cette ressource offre également un accès au texte intégral en ligne et à des notices vous permettant de localiser physiquement les articles qui vous intéressent.

MLA est accessible depuis le menu des ressources électroniques, onglet littératures, de la BIS (Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne). C’est l’occasion de vous rappeler que l’inscription à la BIS est gratuite pour tout étudiant de Paris-Sorbonne – à partir de la troisième année de licence.

Si vous avez des questions ou tout simplement envie de vous familiariser avec les ressources mises à disposition par le SCD de Paris-Sorbonne des ateliers sont organisés :

  • Tous les mardis de 10.00 à 11.00 à la Bibliothèque Marcel Bataillon

- 31 rue Gay-Lussac 75005 Paris.-

  • Tous les mercredis de 12.00 à 13.00 à la Bibliothèque Serpente.

- 28 rue Serpente 75006 Paris –

Pour vous y inscrire veuillez vous adresser à :

juan.carlos_rodriguez.rendon@paris-sorbonne.fr ou à

giovana.amoroso_pastore@paris-sorbonne.fr.

Categories: Documentation électronique Tags:

Lancement d’OpenEdition Books !

« OpenEdition Books est une plateforme de livres en sciences humaines et sociales. Plus de la moitié d’entre eux est en libre accès. »

On y trouve pour l’heure 379 livres de toutes les disciplines.

Sur le carnet d’OpenEdition, on peut lire au sujet de cette nouvelle plate-forme, qui vient s’ajouter à Revues.org, Calenda et Hypothèses :

« Elle a pour ambition de construire une bibliothèque internationale pour les humanités numériques et ce, en encourageant les éditeurs à développer le libre accès sur le long terme. La plate-forme valorise le traitement de toutes les aires culturelles, de toutes les périodes, et des grandes langues scientifiques. »

Treize éditeurs, dont les éditions Rue d’Ulm et les Presses universitaires de Rennes, ont déposé des ouvrages sur OpenEdition Books.

Un module de recherche très simple permet de rechercher des ouvrages sur la plate-forme, mais aussi des chapitres de livres. Une fois affichée la liste de résultats, des facettes permettent d’affiner la recherche.

OpenEdition Books est amené à s’enrichir régulièrement de nouveaux livres (un millier de livres sont annoncés pour l’été 2013 et il est envisagé d’ajouter 2000 livres chaque année).

Le modèle de publication est mixte : au moins la moitié des ouvrages est librement accessible en étant connecté au site, les autres ouvrages ainsi que les formats permettant une lecture hors connexion, pdf ou ePub, sont payants.

À suivre !

Un nouveau dispositif pour l’accès à distance à la bibliothèque en ligne

Les bibliothèques de Paris-Sorbonne déploient un nouveau dispositif pour l’accès à distance à leurs ressources en ligne.

Les identifiants restent ceux de votre sésame SorbonID.

Progressivement, jusqu’au 15 mars 2013, de nouvelles adresses publiques sont ajoutées aux pages descriptives des ressources en ligne. Tant que dure cette période de test, ces adresses sont identifiées comme telles. À l’issue du test, elles deviendront les adresses normales pour l’accès à la bibliothèque en ligne.

Les deux dispositifs semblent pouvoir coexister, mais il est préférable de retirer la configuration précédente du navigateur quand le nouveau dispositif sera généralisé.

Les avantages que nous attendons de ce nouveau dispositif sont les suivants :

  • il n’est plus nécessaire de modifier la configuration de votre navigateur,
  • l’accès aux ressources en ligne sera désormais possible sur les matériels mobiles, smartphones et tablettes.
    Certaines ressources peuvent ne pas être adaptées à la consultation sur ce type de matériel, en raison de limitations techniques des navigateurs utilisés (par exemple, recours au Flash),
  • l’accès par des hotspots ne nécessite plus de rafraîchissement de la connexion,
  • nous pourrons autoriser l’accès aux ressources en ligne aux lecteurs inscrits dans nos bibliothèques sans appartenir à l’université, à condition que les licences d’utilisation nous y autorisent.

Le principal inconvénient du nouveau dispositif réside dans la nécessité d’utiliser, pour toutes les ressources, les adresses du site Web des bibliothèques.

Auparavant, dans la plupart des cas, vous pouviez accéder à une ressource en ligne à partir d’une requête exécutée dans un moteur de recherche comme Google. Le navigateur prenait en charge l’établissement de la connexion.

Désormais, pour que le dispositif d’accès distant fonctionne, il doit être déclenché par l’utilisation d’une adresse modifiée.

Cette modification consiste à ajouter, devant l’adresse normale d’une page, le lien vers le serveur d’identification, de cette façon :

http://scd-ezproxy.paris-sorbonne.fr:2048/login?url=URL,

où il faut remplacer URL par l’adresse normale, par exemple :

http://scd-ezproxy.paris-sorbonne.fr:2048/login?url=http://www.jstor.org

Cette contrainte s’applique à toutes les adresses que vous pourriez utiliser dans des supports de cours en ligne, par exemple.

 

Categories: Documentation électronique Tags:

Lire Le Monde et Le Monde diplomatique en ligne

A partir de janvier 2013, les bibliothèques du SCD n’ont plus d’abonnement imprimé au Monde. Mais vous pouvez le lire dans son intégralité au format électronique. Pour cela, ne tapez surtout pas l’adresse courante du Monde ou ne la cherchez pas via un moteur de recherche : connectez-vous via l’adresse suivante : http://www.lemonde.fr/portail-des-universites

Cliquez sur une des trois possibilités qui vous sont offertes :

le monde

Pour un accès à distance et sur les ordinateurs publics sécurisés, vous arrivez sur l’écran suivant : Sélectionnez votre institution d’appartenance :

le monde 2

Vous n’avez plus ensuite qu’à entrer votre identifiant Sorbonne pour accéder au contenu du journal :

le monde 3

Il serait dommage de ne pas en profiter….