Archive

Articles taggués ‘Antonio Tabucchi’

Hommage à Antonio Tabucchi

Antonio TabucchiAuteur majeur, Antonio Tabucchi (1973-2012), vient tout juste de décéder.

Considéré comme l’un des plus grands écrivains italiens contemporains, Antonio Tabucchi est notamment l’auteur de Nocturne indien, Pereira prétend et Tristano meurt.

Voyageur et universitaire insatiable, Antonio Tabucchi découvre la langue et la culture portugaise au cours de ses études et fera du Portugal sa seconde patrie. Il se passionne pour l’œuvre de Fernando Pessoa, qu’il traduit intégralement en italien.

Chroniqueur en Italie pour le Corriere della Sera et en Espagne pour El País, Tabucchi est aussi un polémiste très engagé contre le gouvernement de Silvio Berlusconi.

Il laisse derrière lui une œuvre considérable, traduite dans une quarantaine de langues et couronnée par plusieurs prix. Certains de ses romans ont été portés à l’écran, dont Nocturne indien (prix Médicis étranger, 1987) par Alain Corneau, et Pereira prétend par Roberto Faenza avec Marcello Mastroianni.

Antonio Tabucchi en trois livres

Tristano meurt : Elu meilleur livre de l’année 1994 par  Lire, ce sombre et bouleversant roman est une parabole sur la disparition. Nous sommes au cœur de la Toscane, dans un XXème siècle finissant, et le vieux Tristano va mourir. Gravement malade, il convoque à son chevet un ami écrivain qui transcrira ses ultimes confessions. Un face-à-face avec l’au-delà que Tabucchi met en scène dans un récit d’une sobriété implacable.

Pereira prétend : Ce roman qui retrace les aventures d’un journaliste sous la dictature de Salazar, salué par une grande partie de la presse et du public, est devenu en Italie le porte-drapeau de la résistance à Berlusconi.

Nocturne indien : couronné par le prix Médicis étranger en 1987, le roman est adapté au cinéma par Alain Corneau en 1989. Un jeune homme débarque à Bombay à la recherche d’un ami disparu ; il n’a que peu d’indices. D’un hôtel louche à une salle d’hôpital, d’un couvent portugais à une société théosophique, de Bombay à Goa en passant par Madras il tente de reconstituer son itinéraire. Il ne retrouve pas cet ami, mais peut-être n’est-t-il à la recherche que de sa propre identité…

L’œuvre d’Antonio Tabucchi, à lire et à relire dans vos bibliothèques !

Photo :
Rebeca Yanke. CC-BY-SA-2.0. Source : Wikimedia Commons.