Archive

Articles taggués ‘Apocalypse de Saint Jean’

L’Apocalypse : illustrée par la tapisserie d’Angers

Une des dernières parutions de la maison d’édition Diane de Selliers est un livre majeur : « L’Apocalypse : illustrée par la tapisserie d’Angers ». Cet ouvrage reproduit le texte de l’Apocalypse de Saint-Jean et raconte l’histoire de son illustration démesurée à travers la tapisserie d’Angers en quatre-vingt-quatre tableaux.


Saint-Jean, exilé sur l’île de Patmos à la fin du Ier siècle, écrit le texte de l’Apocalypse : une vision « d’un monde qui s’écroule laissant la place à la cité Sainte ». Ce texte qui a suscité des interrogations et de multiples interprétations a été intégré à la Bible par le pape Damase en l’an 382. L’Apocalypse de Saint-Jean représente à travers une riche  symbolique un message céleste qui annonce la fin des jours ténébreux et l’avènement d’une ère de lumière et de justice.
La tapisserie d’Angers a été commandée par le Duc d’Anjou Louis Ier à la fin du XIVe siècle, à Hennequin de Bruges, peintre du roi Charles V, frère du Duc. Hennequin de Bruges s’est attelé à concevoir la plus grande tapisserie jamais réalisée, illustrant le texte de l’Apocalypse, comprenant quatre-vingt-quatre tableaux répartis en six ensembles et conçus dans un contexte de pouvoir afin de manifester la puissance de son commanditaire.
Dans cet ouvrage, le texte de l’Apocalypse est repris dans un cadre fastueux accompagné par un récit retraçant l’histoire de la tapisserie. Celle-ci, par sa grandeur symbolique, est un apport visuel évident pour comprendre l’Apocalypse.
Le livre est un chef-d’œuvre à la hauteur de son objet d’analyse. C’est un objet-livre somptueux, l’analyse et la reproduction de la tapisserie s’avèrent également fascinantes. Le créateur de la tapisserie, Hennequin de Bruges, a parfaitement tressé ses fils colorés : son foisonnant symbolisme reflète l’immense « imagerie » médiévale de l’Apocalypse.
Paule Amblard, historienne de l’art, spécialiste de la symbolique chrétienne médiévale, annonce dans son introduction «le chemin de l’Apocalypse » l’originalité de l’ouvrage et met en exergue la tryptique « Livre-Apocalypse-Tapisserie ». Ce livre est consultable à la Bibliothèque Michelet à la cote : 4 Res 16.

Pour plus d’information sur l’ouvrage

  • Site de Parution.com : un article offert par Emmanuel Bain , Docteur en Histoire
Photo : La tapisserie de l’apocalypse à Angers, par Yourte contemporaine.
CC : BY-NC-ND. Source : flickr.