Archive

Articles taggués ‘cinéma’

DVD du cinéaste italien Ettore Scola à la bibliothèque Malesherbes

A l’occasion de la disparition d’Ettore Scola le 19 janvier dernier, retrouvez cinq de ses films à la bibliothèque Malesherbes :

«Parlons femmes», film à sketches comme c’était la mode en Italie dans les années 60, «Nous nous sommes tant aimés», vaste fresque de la société italienne, «Affreux, sales et méchants», chronique satirique, «La Famille» portrait d’une famille bourgeoise italienne, et enfin «Le bal» réalisé en 1983.

Ettore Scola

© www.cinexpression.fr

Né en 1931 à Trévico  en Italie, Ettore Scola débuta sa carrière en tant que dessinateur et rédacteur d’un journal satirique « Marc’Aurélio » (l’équivalent du «Canard enchaîné»). Il entame sa carrière cinématographique en 1952 comme scénariste : il écrit notamment pour l’immense acteur de l’époque Toto, et collabore au script du «Fanfaron» de Dino Risi.

Il y trouve ainsi son style satirique présent dans la plupart de ses films, chroniques socio-historiques teintées d’humour, de tristesse et de tendresse. Les films d’Ettore Scola sont également inscrits dans la réalité historique de l’époque à l’instar du néo-réalisme, courant cinématographique italien débutant à la fin de la seconde guerre et ayant pour objet la quotidienneté de la vie des italiens.

Il va tourner avec les plus grands acteurs :

Il réalise son premier long métrage : «Parlons femme» avec Vittorio Gasmann en 1964 avant de connaitre son premier grand succès international  en 1974 avec «Nous nous sommes tant aimés» qui retrace le parcours de trois amis (Vittorio Gassman, Stefano Satta Flores et Nino Manfredi ).

Dans «Affreux, sales et méchants», il revient au grotesque avec comme acteur principal Nino Manfredi. Ce film remporta le prix de la mise en scène à Cannes en 1976.

Il réalise son film le plus connu «Une journée particulière» (1977) qui relate la rencontre d’un intellectuel  homosexuel (Marcello Mastroiani) et d’une femme au foyer romaine (Sophia Loren) sur fond historique de fascisme mussolinien.

Les années 80 confirment son statut de réalisateur à succès. Il réalise «Le bal» en France en 1983, film sans paroles qui met en scène des couples évoluant sur une piste de danse. Ce film fut un très grand succès en France avec plus d’un million d’entrées.

Ainsi Ettore Scola est-il  considéré comme un des grands maitres de la comédie italienne.

Il vous est possible d’emprunter ces DVD à la bibliothèque Malesherbes:

Affreux, sales et méchants cote DVDM-167
Le Bal  cote DVDM-289
La famille cote DVDM-444
Nous nous sommes tant aimés  cote DVDM-24
Parlons femmes cote DVDM-120

 

Luc Ajchenbaum

Les nouveautés DVD de la bibliothèque Clignancourt – Special cinéma !

La bibliothèque Clignancourt est fière de vous présenter ses nouveautés Films du mois de mai.

Pour les amateurs de cinéma japonais, vous aurez le choix parmi trois films :

 blog1

Le Château de l’araignée (蜘蛛巣城, Kumonosu-jō) – Akira Kurosawa

Dans le Japon du XVIème siècle, en proie à d’incessants conflits féodaux, deux vaillants guerriers, Washizu et Miki, se perdent en forêt. Ils rencontrent une sorcière qui leur prédit un grand avenir et promet à Washizu qu’il prendra la place de son Seigneur. Promus à leur retour du combat, les deux hommes savourent ces honneurs. Mais l’épouse de Washizu pousse ce dernier à aller encore plus loin dans sa course au pouvoir, quitte à se débarrasser de ceux qui lui barreront la route pour le trône. (Source éditeur)

Localisation : 1er étage, Histoire de l’art, 791.430 92 KUR

Et si vous n’avez pas eu trop peur, vous pourrez enchainer en regardant :

blog2

Ran (乱) – Akira Kurosawa

Dans le Japon féodal du XVIème siècle en proie aux guerres de clans, le vieux seigneur Hidetora Ichimongi décide d’abdiquer son fief et ses trois châteaux à ses trois fils. Le plus jeune des trois prédit que ce projet précipitera la division, puis la perte du clan Ichimongi. (Source éditeur)

Localisation : 1er étage, Histoire de l’art, 791.430 92 KUR

Si vous désirez quelque chose de plus doux, pourquoi ne pas tenter un film d’animation qui pourrait vous convenir ?

blog3

Miss Hokusai (百日紅 〜Miss HOKUSAI〜, Sarusuberi MISS HOKUSAI) – Keichii Hara

1814, Hokusai est un peintre reconnu de tout le Japon. Il réside avec sa fille O-Ei dans la ville d’Edo, enfermés la plupart du temps dans leur étrange atelier aux allures de taudis. Le « fou du dessin », comme il se plaisait lui-même à se nommer, et sa fille réalisent à quatre mains des œuvres aujourd’hui célèbres dans le monde entier. O-Ei, jeune femme indépendante et éprise de liberté, contribue dans l’ombre de son père à cette incroyable saga artistique. (Source éditeur)

Localisation : 1er étage, Histoire de l’art, 791.430 92 HAR

En classique du cinéma fantastique américain, nous accueillons l’adaptation du roman de Mary Shelley « Frankenstein » avec Kenneth Branagh aux commandes.

blog4

Mary Shelley’s Frankenstein – Kenneth Branagh

Le jeune savant Victor Frankenstein est persuadé que la science peut venir à bout de tout et même créer la vie. Il s’attèle à cette tâche avec ardeur et crée à partir de morceaux de cadavres un être humain qui sera acculé par sa différence à la méchanceté. Prenant conscience du monstre qu’il a créé, celui-ci va bientôt lui échappé. (Source éditeur)

Localisation : 2ème étage, Littérature anglaise, GB 82 SHE 3 fra

Pour les amoureux du cinéma portugais, vous pourrez vous faire plaisir avec :

 blog5

L’étrange affaire Angélica (O estranho caso de Angélica) – Manoel de Oliveira

Une nuit, Isaac, jeune photographe et locataire de la pension de Dona Rosa à Régua, est appelé d’urgence par une riche famille, afin de faire le dernier portrait de leur fille Angélica, une jeune femme morte juste après son mariage. Dans la maison en deuil, Isaac découvre Angélica et reste sidéré par sa beauté. Lorsqu’il porte à son œil l’objectif de son appareil photo, la jeune femme semble reprendre vie, pour lui seul. Isaac tombe instantanément amoureux d’elle.
Dès lors, Angélica le hantera nuit et jour, jusqu’à l’épuisement. (Source éditeur)

Localisation : 1er étage, Histoire de l’art, 791.430 92 OLI

Et pour les amoureux du cinéma espagnol, il y aura du Carlos Saura pour vous.

blog6

Tango – Carlos Saura

Mario, un talentueux réalisateur argentin, vient d’être quitté par sa femme et, pour noyer son chagrin, se lance à cœur perdu dans un vaste projet de film consacré au tango. Au cours des auditions, il rencontre une ravissante danseuse, Elena, qui est la protégée du principal commanditaire du spectacle, le puissant Angelo Larroca. Alors que le tournage du film débute, une passion irrépressible naît entre le réalisateur et la danseuse. (Source éditeur)

Localisation : 1er étage, Histoire de l’art, 791.430 92 SAU

La bibliothèque Clignancourt vous souhaite un très bon visionnage !

Cycle de conférences sur le cinéma catalan

Le 28 octobre 2011 à 18h30 se tiendra à la Bibliothèque d’études catalanes la conférence de Pau Martínez Muñoz, historienne du cinéma espagnol, « El cinema a Catalunya durant la Segona República ». Cette conférence débutera un cycle de conférences consacrées au cinéma catalan.

À cette occasion, la Bibliothèque d’études catalanes met à la disposition de ses usagers des feuillets d’une sélection de sources web et d’ouvrages (disponibles à la BEC) sur l’histoire du cinéma catalan . En voici quelques titres :

- RIAMBAU Esteve. Paisatge abans de la batalla : el cinema a Catalunya (1896-1939). Llibres de l’Index, 1944. Cote : 77 « 1896/1939″ RIA

- CAPARRÓS LERA Josep Maria, BIADIU CUADRENCH Ramon. Petita història del cinema de la Generalitat : 1932-1939. Ed. Robrenyp, 1978. Cote : 77 « 1932/1939″

- Cinematògraf : la historia cinematogràfica a Catalunya. Ed. Societat catalana de comunicaciò, 1993. Cote : 77 (063) JOR

- PORTER i MOIX Miquel. Història del cinema a Catalunya : 1895/1990. Generalitat de Catalunya, 1992. Cote : 77 « 1895/1990″ POR

- COMAS PUENTE Àngel. Diccionari de llargmetrages : el cinema a Catalunya durant la Segona República, la guerra civil i el franquisme (1930-1975). Cossetània, 2005. [Bientôt disponible]

- COMAS Àngel. Panorama du cinéma en Catalogne [en ligne]. (consulté le 14.10.2011)

Sans oublier que la Bibliothèque d’études catalanes est dotée d’une DVDthèque d’une soixantaine de titres de films de fiction et documentaires empruntables pour une durée de 15 jours (jusqu’à 2 DVD par emprunt). Les fictions, en version originale catalane, sont pour la plupart en version doublée espagnole et pour certaines sous-titrées en français. Les bibliothécaires de la BEC sont à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

 

Bibliothèque du Centre d’études catalanes
9 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie
75004 Paris
Tél: 01.42.77.65.69
bibliotheque.etudes-catalanes@paris-sorbonne.fr

 

Categories: Actualités Tags: , , ,

Le cinéma brésilien à la bibliothèque Clignancourt

A l’occasion du 13e festival de cinéma brésilien de Paris, la bibliothèque Clignancourt a effectué une sélection d’ouvrages que vous pouvez consulter et emprunter durant une quinzaine de jours.

Des ouvrages ainsi que des DVD sur le cinéma brésilien sont exposés. Vous retrouverez aussi des informations sur le festival qui a lieu du 4 au 17 mai 2011.

Categories: Actualités Tags: ,