Archive

Articles taggués ‘descartes’

Un fonds méconnu à la bibliothèque Serpente : le fonds Descartes

Le 16-17 janvier 2012 s’est tenu un colloque organisé à l’ Université Paris Sorbonne, dans l’amphithéâtre Michelet pour fêter les : « Quarante ans d’études cartésiennes » conjointement organisé par le Centre d’Etudes Cartésiennes (Paris), le Centro Interdipartimentale di Studi su Descartes e il Seicento (Salento) et l’Equipe « Identité et subjectivité » (Caen).

Il y a quarante ans, naissaient en effet sous l’impulsion de Pierre Costabel l’Equipe Descartes et son organe, le « Bulletin cartésien », publié aux Archives de philosophie, suivis quelques années plus tard par la fondation à l’ Université de Paris IV du Centre d’Etudes Cartésiennes . Depuis 1980, Le Centre, à l’initiative et sous la direction de Madame le Professeur Geneviève RODIS-LEWIS, a poursuivi et développé  les activités initiées par l’Équipe Descartes.

Le CEC a très vite suscité un nouveau dynamisme des travaux sur Descartes, grâce à deshypothèses et méthodes d’analyse innovantes ainsi qu’à l’internationalisation de la recherche sur Descartes. Le CEC collabore notamment avec le « Centro di Studi su Descartes e il Seicento dell’Università di Lecce » pour la publication du bulletin cartésien et avec l’équipe« Identité et subjectivité » de l’Université de Caen pour le projet ProDescartes (1)

Tous ces travaux ont  profité largement à l’histoire de la philosophie de l’âge classique. Aujourd’hui, le champ d’activité du CEC couvre toute la période de Descartes jusqu’à Kant.

Depuis 1998, la direction du CEC est exercée conjointement par Michel Fichant  et Jean-Luc Marion (Professeurs émérites d’histoire de la philosophie moderne à l’Université de Paris-Sorbonne).

C’est d’ailleurs le professeur Jean-Luc Marion qui est à l’origine du dépôt à la bibliothèque Serpente du fonds « Descartes ». Ce fonds, en libre accès, qui compte plus de 200 titres, se distingue en particulier des autres ouvrages cotés en dewey,  grâce  à sa cote aisément reconnaissable commençant par les lettres CEC. Il se divise en 4 classes principales elles même organisées en sous-rubriques (on est cartésien ou on ne l’est pas !)

1 Textes et outils pour Descartes

1.1 Les textes de Descartes et outils de travail type index ou bibliographies

1.2 Les études sur Descartes

2. Etudes et bibliographies pour les cartésiens

2.1 Les textes de cartésiens avec des outils de travail

2.2 Les études sur les cartésiens

3. Autres ouvrages philosophiques sur la période moderne non cartésienne

3.1 Textes d’auteurs

3.2 Etudes

4. Autres ouvrages philosophiques ne relevant pas de la période moderne

4.1 Textes d’auteurs

4.2 Etudes

A noter plus particulièrement dans le fonds du CEC : 1 magnifique coffret en 9 volumes des œuvres complètes de Descartes publiées chez Vrin.

Par ailleurs, le fonds compte 10  ouvrages écrits par des auteurs  japonais spécialistes de Descartes  dont certains dédicacés à Mme Rodis-Lewis et un ouvrage de Mme Rodis-Lewis traduit également en japonais. A remarquer aussi un livre traduit en grec de M. Jean-Luc Marion.

Alors pour ceux qui aiment à cogiter, n’hésitez pas à faire un détour par Serpente…

(1) Le CEC est  partenaire scientifique avec en particulier l’équipe «  Identité et Subjectivité » de l’université de Caen Basse-Normandie  d’un programme d’édition en ligne des oeuvres de Descartes intitulé  Projet Corpus Descartes  – ProDescartes. La durée de réalisation  est fixée à 48 mois (01/10/2009-30/09/2013) et « a pour objectif la constitution et la mise en ligne d’un corpus annoté constitué par les oeuvres et la correspondance de Descartes et assorti d’outils d’aide à la lecture destiné à être diffusé à un public aussi large que possible sur Internet »

Illustrations :
– René Descartes. Domaine public. Source : http://www.lib.utexas.edu/photodraw/portraits/ via Wikimedia commons,
– Photos 2 et 3 : Jocelyne Farouault.