Archive

Articles taggués ‘Michelet’

L’Ile du temple de l’amour

Je ne suis pas vraiment une île, mais on peut dire que je le suis. Je ne suis pas l’Île-de-France, ni l’île Saint-Louis, ni l’île de la Cité. Alors qui suis-je ?

« Formée par la rivière du jardin de Marie-Antoinette (…) Abritant un sublime morceau d’architecture, le temple de l’amour » qui abrite à son tour « la copie – réalisée par Louis-Philippe Mouchy – de l’Amour taillant son arc dans la massure d’Hercule d’Edme Bouchardon, 1749. C’est une allégorie de la quête du bonheur, prônée par les Lumières, qui s’oppose à la gloire des vertus au temps de Louis XIV. Idéal, douceur et sentiment sont ici les maîtres mots. La tholos (…) – temple couronné par un dôme – édifiée par Richard Mique en 1777, fait office de Baldaquin. Les ornements sculptés par Joseph Deschamps représentant les attributs qui symbolisent l’Amour : couronnes de roses, carquois et brandon en sautoir, flèches liées de rubans, enlacées de branches de roses et d’olives…»

Ce texte scintillant est un extrait de la page « Amour en île » (page 128) de l’ouvrage intitulé Secrets et curiosités des jardins de Versailles, de Nicolas Jacquet, édition Parigramme, 2013. Pour en découvrir d’autres plaisirs textuels, nos chers lecteurs peuvent consulter l’ouvrage à la bibliothèque Michelet sous la côte 914.4 JAC.

Ile du temple de l'amour

Le labyrinthe mystérieux de la cathédrale de Chartres

chartres cathédraleDans son dernier roman intitulé «Les désorientés », Amin Maalouf décrit l’enchantement d’Adam, le héros, son apaisement pendant qu’il suit son ami, converti en moine, sur les pavés « magiques » d’un labyrinthe mystérieux dont l’objet final est de méditer, de se plonger dans le silence de l’âme et de l’univers. Le labyrinthe de la cathédrale de Chartres n’en est pas moins mystérieux.

La cathédrale de Notre-Dame de Chartres, connue pour ses vitraux exceptionnels et son architecture hors du commun, construite au début du XIIIe siècle sur les ruines d’une cathédrale romane, cache un mystérieux labyrinthe édifié vers l’an 1215. D’une rare complexité géométrique, le labyrinthe occupe un point essentiel du plan de la cathédrale où se rejoignent les centres de la cour abbatiale et des façades nord et sud. Ses 272 pierres blanches matérialisent la marche à suivre : on commence par les cercles les plus intérieurs puis on poursuit vers ceux de l’extérieur. On parcourt onze couloirs afin d’arriver à l’objectif : décrire le plus long trajet possible dans une surface définie.

Par ailleurs, il est question d’un jeu allégorique où Jesus remplace Thésée et Satan le Minotaure. Le fidèle, en parcourant le labyrinthe, exerce une sorte de pèlerinage, il suit les pas du Christ dans sa lutte contre le Diable, dans un silence contemplatif, de la conscience de l’existence. Le symbolisme du labyrinthe fait partie d’un ensemble de rituels liturgiques comprenant multiples ramifications. Pour en découvrir les secrets, consultez l’ouvrage somptueux qui vient d’arriver à Bibliothèque Michelet en deux exemplaires sous la cote 726.6 PAN :

Chartres : la grâce d’une cathédrale. Sous la direction de Mgr. Michel Pansard. Strasbourg : La Nuée bleue ; Paris : Place des Victoires,  2013

Déménagement des fonds de musicologie de la Bibliothèque Michelet

L’ensemble des collections musicologiques de la Bibliothèque Michelet va rejoindre début septembre la nouvelle Bibliothèque Clignancourt, 2 rue Francis de Croisset (Paris 18e), qui propose déjà dans l’espace « Arts » les fonds musicaux en provenance de la Bibliothèque Malesherbes.
Le calendrier suivant vous informe le plus clairement possible sur l’accès aux collections ainsi que sur le dépôt des masters pendant cette période transitoire.

Calendrier

  • Depuis le 17 juin, les ouvrages des magasins empruntables à domicile ne le sont provisoirement plus car ils sont en cours de rééquipement pour Clignancourt. Tous les ouvrages des magasins, y compris les masters, restent néanmoins consultables sur place (cf. infra).
  • Pour les masters 2, nous rappelons qu’un exemplaire du mémoire à destination de la bibliothèque doit, en principe, être remis au jury au moment de la soutenance.
    Toutefois, quand cela n’a pas été fait, nous acceptons que les auteurs déposent eux-mêmes un exemplaire soit à la Bibliothèque Michelet jusqu’au vendredi 26 juillet inclus, soit à celle de Clignancourt dès le lundi 26 août.
  • À partir du lundi 26 août, aucun emprunt à domicile ne sera plus possible à la Bibliothèque Michelet.
  • Jusqu’au vendredi 30 août, vous pourrez continuer à consulter sur place les ouvrages des magasins et du libre-accès et rendre les ouvrages sur le site Michelet.
  • À partir du lundi 2 septembre, rendez de préférence les ouvrages de musicologie à la Bibliothèque Clignancourt.
  • Du 2 au 8 septembre inclus, la Bibliothèque Michelet fermera ses portes en raison du déménagement.
  • À partir du lundi 16 septembre, les collections déménagées devraient à nouveau être à votre disposition 2 rue Francis de Croisset, tout au moins pour les ouvrages en libre accès.

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes informations complémentaires. Merci de votre compréhension.

Art et pornographie

Voilà une saine lecture de vacances sur la plage, ou alors au café mais en terrasse uniquement:-)

En plus, il s’agit d’un livre en anglais, dont le sous-titre produira des exclamations admiratives, voire pénétrées de respect. Allez, vendons la mèche, la bibliothèque Michelet (tout de suite c’est moins glamour, mais vous pourrez l’emprunter et cacher le code-barre sur la plage d’un geste discret) vient de recevoir le brûlot suivant :

« Art And Pornography, Philosophical Essays » par Hans Maes et Jerrold Levinson aux très sérieuses Oxford University Press.

art and porno

Ceci dit, il n’y a aucune image à part la couverture, L’origine du monde de Courbet revisitée…

C’est très sérieux, universitaire, donc bon pour vos études…

Quoi d’autre ?

Allez, voilà une sélection d’ouvrages à l’iconographie bien étoffée sur le même thème, toujours à la mirifique bibliothèque Michelet :-)

Amour et érotisme  / Stefano Zuffi; traduit de l’italien par Jacques Bonnet ; Paris : Hazan, 2010, Cote 704.9 ZUF

Amour et érotisme dans la sculpture romane  / Pierre-Louis Giannerini ; Cahors : la Louve éd., impr. 2009, Cote 734 GIA  (mon préféré)

L’Enfer de la Bibliothèque : Éros au secret : exposition, présentée par la Bibliothèque nationale de France sur le site François-Mitterrand, du 4 décembre 2007 au 2 mars 2008 / sous la direction de Marie-Françoise Quignard et Raymond-Josué Seckel ; Cote CAT* 2007-114

Le palais du printemps, peintures érotiques de Chine  : Musée Cernuschi, musée des arts de l’Asie de la ville de Paris, 3 février-7 mai 2006, Cote 4 AA 244

Bonnes lectures

La peinture aborigène à Michelet

Un très beau catalogue d’exposition sur la peinture aborigène, publié à l’occasion de l’exposition hivernale du Musée du Quai Branly, est disponible pour les étudiants :

Le catalogue d’exposition

Le catalogue présente plus de 200 œuvres  et objets d’artistes et retrace l’histoire de ce mouvement pictural qui prend son essor dans les années 1970 en plein cœur de l’Australie. Vous pouvez consulter le catalogue à la bibliothèque Michelet.

Pour en savoir plus, voici un site spécialisé sur l’art aborigène : Aboriginal Art Resource

Un recensement de plusieurs centaines d’artistes aborigènes y est effectué avec, pour chaque artiste, une fiche biographique détaillée.

Bonnes découvertes !

 

Exposition itinérante de dessins italiens et français

Une très belle exposition de dessins italiens et français du XVIe au XVIIe siècle a actuellement lieu au Musée des beaux-arts de Tours jusqu’au 27 mai 2013, puis aux Musées royaux des beaux-arts de Belgique (2014).

La bibliothèque Michelet vient de recevoir le catalogue : « Disegno & Couleur, dessins italiens et français du XVIe eu XVIIIe siècle », sous la coordination de Stefaan Hautekeete.

disegno

Trois cent dessins de maîtres italiens et français sont présentés. A lire le catalogue, on perçoit la prééminence à la Renaissance de l’idée de l’artiste, de son inventivité, qui supplantent  la réalisation matérielle du dessin. Cela éclaire le travail en atelier des grands maîtres du dessin tel Giorgio Vasari qui œuvrent avec des collaborateurs pour l’exécution du disegno final.

S’échelonnant sur près de trois siècles, l’exposition nous dévoile certaines feuilles qui n’ont jamais été exposées.

Bonnes découvertes !

 

Les Césars des livres d’art !

Attention, lecteurs !

Cette année, la bibliothèque Michelet vous donne le relevé 2012 de ses livres les plus extrêmes !

- Le livre le plus lourd de l’année ne sera finalement pas disponible au prêt à domicile après maintes tergiversations existentielles. On a eu pitié, il faudrait que vous ameniez le caddie…

La palme revient à : « Baroque : Theatrum Mundi : le monde comme œuvre d’art » de Rolf Toman, et al. paru chez Ullmann. Ses 568 pages sont trompeuses, car il fait bel et bien 7,999 kg ! On est précis:-)

Attention les pieds donc :

baroque

- Les livres les plus grands de l’année,  ils sont légion pour l’histoire de l’art :

Se battent en duel les « Portraits de la Renaissance » et « Fresques italiennes du XIIIe au XVIIIe siècles » tous deux parus chez Place des Victoires :  36X40 cm et 34X40 cm ! Attention au café sur la table !

portraitsfresques

 

- Les livres les plus empruntés par vous, lecteurs !

Le plus sorti, consulté, annoté (non, pas annoté svp), des réserves de Michelet est : « Architecture éternelle du Japon » de Jean-Sébastien Cluzel, paru aux éditions Faton. Il enregistre 60 consultations en salle de lecture ! Sa cote est : 4 AA 321

Que peut-on faire face à ce succès ? Et bien, en acheter d’autres:-) Cela est fait, vous aurez donc d’autres exemplaires disponibles et empruntables à domicile, le livre est onéreux, 150 €, ce qui explique qu’il n’y en aura pas 10 exemplaires…

architecture-eternelle-du-japon-de-l-histoire

Le livre le plus emprunté à domicile du libre-accès est : « L’art de la Renaissance en France » de Henri Zerner, un grand classique (6 exemplaires à la bibliothèque) : 28 prêts à domicile pour 2012 !

- Et maintenant, celui que vous attendez tous, le livre pour lequel on est aux petits soins, qui pose le plus de problèmes !

J’ai nommé « La méso-amérique » de Christian Duverger !

Il est gros, il est grand, il est épuisé à la vente depuis des années, il a été volé (heureusement il y avait plusieurs exemplaires), il est abîmé et on le répare très régulièrement. Pitié, arrêtez de couper les pages, c’est pénible pour tout le monde et c’est encore plus long à réparer. Bref, c’est notre bébé, on l’adore, vous aussi, prenons-en soin, pour tous :-)

mésoamérique

Bonnes lectures !

 

 

Formation à ARTstor, base d’images indispensables à la recherche !

La prochaine formation à la base de données d’images ARTstor est prévue le jeudi 21 mars à la bibliothèque Michelet de 10h à 11h30. RV dans la salle informatique (capacité de la salle : 18 places équipées d’ordinateurs), au-sous-sol, couloir à gauche du grand amphithéâtre.

ARTSTOR

 

ARTstor  est une banque de plus d’un million d’images de tous types (humanités et sciences sociales). La collection est composée à partir des iconothèques d’environ 150 institutions et collections privées, essentiellement états-uniennes.

Plus d’informations sur la page de la bibliothèque en ligne !

Pour vous inscrire, merci d’écrire à l’adresse suivante : soline.astier@paris-sorbonne.fr

 

Categories: Formations Tags: , ,

Formation à Zotero, logiciel gratuit de gestion de références bibliographiques !

Prochaine formation à ZOTERO, logiciel gratuit de gestion de références bibliographiques le Mercredi 27 février sur le site Michelet !

3 rue Michelet, 75006, Paris

Horaire : 12h30-14h

RV en salle informatique (capacité 18 places), merci de vous inscrire en contactant :

soline.astier@paris-sorbonne.fr

Ce type de logiciel est très utile dès que vous démarrez un mémoire, une thèse : il vous permet de gérer vos références bibliographiques ainsi que leur présentation.

Categories: Actualités Tags: , ,

La collection Budé : des auteurs de l’antiquité à Michelet !

13/12/2012 un commentaire

Ou de la nécessité de confronter données textuelles et archéologiques !

En quoi cette collection d’auteurs de l’antiquité peut-elle intéresser des étudiants en histoire de l’art et en archéologie ? Quiconque travaille sur la civilisation grecque ou romaine sera amené à se référer aux textes de ces écrivains qui apportent un témoignage inestimable sur leur époque, leur histoire, leur politique, leur vie en société ou encore leur art… Quiconque étudie l’art et l’archéologie du monde grec et romain est obligé de mettre en contexte ce qu’il étudie, de relier les différents aspects de ces civilisations, de comprendre leur architecture ou leur peinture par exemple en s’imprégnant de leurs idées philosophiques et politiques.

C’est d’ailleurs un des sujets du livre de Patrick Thollard : « La Gaule selon Strabon ; du texte à l’archéologie » (Cote : 930.409 364 THO disponible à la bibliothèque Michelet en plusieurs exemplaires). Pour lui, la géographie de cet auteur grec est une « référence incontournable pour tous les travaux sur la Gaule, qu’ils émanent d’historiens ou d’archéologues. »

La salle de lecture de la bibliothèque ne pouvant accueillir toute la collection, sachez qu’elle existe en partie en libre-accès et au prêt à domicile. L’autre partie est en magasin (les réserves) : n’hésitez pas à la demander aux bibliothécaires ! Cela enrichira certainement votre approche de l’art et de l’archéologie !

Hélène CHESNEAU, stagiaire à la bibliothèque Michelet.