Archive

Articles taggués ‘top50’

Les Césars des livres d’art !

Attention, lecteurs !

Cette année, la bibliothèque Michelet vous donne le relevé 2012 de ses livres les plus extrêmes !

- Le livre le plus lourd de l’année ne sera finalement pas disponible au prêt à domicile après maintes tergiversations existentielles. On a eu pitié, il faudrait que vous ameniez le caddie…

La palme revient à : « Baroque : Theatrum Mundi : le monde comme œuvre d’art » de Rolf Toman, et al. paru chez Ullmann. Ses 568 pages sont trompeuses, car il fait bel et bien 7,999 kg ! On est précis:-)

Attention les pieds donc :

baroque

- Les livres les plus grands de l’année,  ils sont légion pour l’histoire de l’art :

Se battent en duel les « Portraits de la Renaissance » et « Fresques italiennes du XIIIe au XVIIIe siècles » tous deux parus chez Place des Victoires :  36X40 cm et 34X40 cm ! Attention au café sur la table !

portraitsfresques

 

- Les livres les plus empruntés par vous, lecteurs !

Le plus sorti, consulté, annoté (non, pas annoté svp), des réserves de Michelet est : « Architecture éternelle du Japon » de Jean-Sébastien Cluzel, paru aux éditions Faton. Il enregistre 60 consultations en salle de lecture ! Sa cote est : 4 AA 321

Que peut-on faire face à ce succès ? Et bien, en acheter d’autres:-) Cela est fait, vous aurez donc d’autres exemplaires disponibles et empruntables à domicile, le livre est onéreux, 150 €, ce qui explique qu’il n’y en aura pas 10 exemplaires…

architecture-eternelle-du-japon-de-l-histoire

Le livre le plus emprunté à domicile du libre-accès est : « L’art de la Renaissance en France » de Henri Zerner, un grand classique (6 exemplaires à la bibliothèque) : 28 prêts à domicile pour 2012 !

- Et maintenant, celui que vous attendez tous, le livre pour lequel on est aux petits soins, qui pose le plus de problèmes !

J’ai nommé « La méso-amérique » de Christian Duverger !

Il est gros, il est grand, il est épuisé à la vente depuis des années, il a été volé (heureusement il y avait plusieurs exemplaires), il est abîmé et on le répare très régulièrement. Pitié, arrêtez de couper les pages, c’est pénible pour tout le monde et c’est encore plus long à réparer. Bref, c’est notre bébé, on l’adore, vous aussi, prenons-en soin, pour tous :-)

mésoamérique

Bonnes lectures !