Archive

Articles taggués ‘usagers’

Votre avis nous intéresse : aidez-nous à améliorer le site web et le catalogue en ligne des bibliothèques de Paris-Sorbonne !

Bibliothèque ClignancourtLa Bibliothèque Universitaire du Centre Clignancourt recherche des étudiants inscrits à l’Université Paris-Sorbonne intéressés pour participer à un groupe témoin (« focus group ») sur l’amélioration du site web, du catalogue et des services en ligne des bibliothèques.

Une rencontre est prévue le mardi 4 mars ou le jeudi 6 mars, de 12h à 13h30 (le jour sera déterminé en fonction de vos disponibilités). Un repas sera offert aux participants.

Si vous êtes intéressés, contactez-nous à l’adresse bibliotheque.clignancourt@listes.paris-sorbonne.fr avant le 28 février. Merci d’indiquer dans le message vos noms, vos coordonnées, les études suivies (discipline et niveau) et la ou les bibliothèques que vous fréquentez.

Votre avis compte pour nous aider à mettre en place des services adaptés à vos besoins et à ceux des futurs étudiants de Paris-Sorbonne !

Portrait de lecteur : Isabelle Delhaye, une enseignante formatrice à la bibliothèque de l’IUFM de Paris

Isabelle Delhaye enseigne le Sport et la pédagogie à l’IUFM de l’académie de Paris. Elle a accepté de répondre à quelques questions pour « In Quarto » :

- Quel est votre parcours ?

  • Je suis dans ma troisième année de thèse. J’ai eu le CAPES d’EPS en 1987, l’agrégation externe en 1991. J’ai alors enseigné en province, en Seine-Saint-Denis et au lycée La Fontaine (16e arrondissement). J’ai d’abord travaillé à la formation continue à Paris puis j’ai bénéficié d’une décharge de quelques heures. J’ai suivi l’élaboration de plans de formation et leur mise en oeuvre. A l’époque, il existait un bulletin de liaison pour les enseignants d’EPS auquel je participais.
  • A l’IUFM, j’ai été en temps partagé pendant 3 ans et j’ enseigne à temps plein depuis 5/6ans. Je donne des cours à tous les niveaux, en master ou aux PSTG (Professeurs stagiaires), pour les enseignants du collège ou du primaire, pour les titulaires et les non titulaires.

- Comment utilisez-vous les bibliothèques ?

  • J’ai deux pratiques de la bibliothèque : j’y emprunte des livres et c’est un de mes lieux de travail. C’est important, car l’endroit est calme, accueillant, l’ambiance est bonne. J’y trouve tous les ouvrages pour ma thèse, qui a pour thème les programmes de 2008 en primaire sous tous leurs aspects. Je trouve ici les ouvrages de référence, de réflexion… Mon sujet de thèse est très lié à mes enseignements, donc je travaille aussi sur les cours que je donne à l’IUFM en travaillant sur ma thèse.

- Quel est votre point de vue sur la bibliothèque de l’IUFM sur le site Molitor ?

  • L’un des bons côtés de la bibliothèque, c’est que vous êtes au plus près des nouveautés. Par contre, des efforts sur les anciennes références pourraient être faits.
  • En tant que formatrice, je trouve que les stagiaires ont une bonne pratique de la bibliothèque : je leur dis de venir et ils viennent ! L’année passée ils ont bénéficié d’une formation spécifique. Peut-être faudrait-il également intégrer un module « bibliothèque, recherche et milieu professionnel » dans la maquette de formation des enseignants.

A paraître : Réussir l’épreuve d’EPS (concours de professeur des écoles), Martine Dorey, Yves Félix Montagne, Fabrice Delsahert, Emmanuel Lefèvre, Isabelle Delhaye, Atlande, 2011.

Portrait de lecteur : Gabriela Jacques, une étudiante à la bibliothèque de l’IUFM de Paris

Gabriela Jacques est une lectrice de la bibliothèque Molitor. Elle a accepté de répondre à une interview pour « In Quarto » .

- Quel est votre parcours ?

  • J’ai travaillé 16 ans en entreprise. Comme études, j’ai un Bac +5 : un 3e cycle de management international à l’IAE – Institut d’Administration des Entreprises. En 2007, je me suis tournée vers l’enseignement. J’ai enseigné 3 ans dans une école privée sous contrat à Courbevoie. Actuellement, je suis en année libre pour préparer l’agrégation d’économie-gestion à l’ENS Cachan. Je suis la préparation en auditeur libre. Les devoirs sont les samedis, les cours du lundi au mercredi ou jeudi. Je viens à la bibliothèque les jeudis et vendredis. C’est un rythme intense.

- Quelles sont vos pratiques des bibliothèques universitaires, des autres bibliothèques ? Que faîtes-vous en bibliothèque actuellement ?

  • En ce moment, je fais beaucoup de travail de collecte d’informations à la bibliothèque. Sinon, je fréquente les bibliothèques depuis toujours à Paris. D’abord celles de Dauphine puis celles de l’IAE, de Cachan, de François Mitterrand où je suis souvent allée par le passé. De même, j’ai fréquenté la Bibliothèque Inter Universitaire de la Sorbonne ainsi que les bibliothèques municipales. En ce moment, je suis tout le temps ici – à la bibliothèque de l’IUFM de Paris, site Molitor. C »est intime, il y a des livres que je connais, du mobilier de type scolaire. L’environnement est du coup confortable. Dans le milieu du concours, ce sentiment de protection est important. En plus j’ai la possibilité de venir à pied !

- Que pensez-vous de la bibliothèque de l’IUFM ?

  • Ce sentiment de protection est important. Ici, à la bibliothèque du site Molitor, j’apprécie surtout « l’espace vert » : l’organisation, le mobilier, la mise en espace. J’y travaille le plus souvent possible. Par contre, je trouve que les horaires de la médiathèque sont trop restreints et qu’ils pourraient être étendus. La bibliothèque de Cachan que je fréquente également est ouverte plus longtemps, mais l’atmosphère y est moins personnelle.
Categories: Actualités Tags: , ,