Archive

Articles taggués ‘vargas llosa’

A l’occasion du passage de Mario Vargas Llosa en Sorbonne

Contra viento y marea

Edition de « Contra Viento y Marea » disponible à la Bibliothèque Marcel Bataillon.

L’œuvre de Mario Vargas Llosa domine le panorama de la littérature hispano-américaine des dernières années, elle représente une prolongation, mais aussi une transformation du «boom latino-américain». Si ses premiers romans privilégient les thèmes de la ville et de la violence – favorisés par l’accroissement vertigineux des aires urbaines latino-américaines dans les années soixante – les derniers abordent des problématiques qui sont au cœur de notre époque, telles que la banalisation de la culture. Son premier roman La Ville et les chiens (1962) [1] est accueilli favorablement par la critique, et La maison verte (1966) [2] lui vaut le prix Rómulo Gallegos (1967). Ces deux ouvrages marquent le début d’une riche production romanesque qui lui vaudra encore de nombreux prix littéraires : le Príncipe de Asturias de las Letras (1986) et le prix Nobel de littérature (2010).

Le rapport entre l’auteur de Conversation dans la Cathédrale et la capitale française a une histoire riche d’anecdotes. En 1958, ayant remporté un concours organisé par La Revue Française, il se rend pour la première fois à Paris où il séjourne pendant un mois. Au cours des années soixante il revient pour s’y installer et il participe activement à la vie intellectuelle. Son activité littéraire s’intensifie considérablement : c’est à Paris qu’il achève la rédaction de son premier roman.

Arild Vågen. CC-BY-SA-3.0, via Wikimedia Commons.

Pendant ces années il approfondit sa connaissance de Bataille et de Sartre. L’essentiel de cette expérience est publié dans le recueil Contre vents et marées (1983-1990)[3]. Sa fascination pour la littérature française ne s’arrête pas là, il aborde l’œuvre des grands romanciers du XIXe siècle (Balzac et Flaubert) dans de nombreux articles et il consacre un essai à Victor Hugo La tentation de l’impossible. Victor Hugo et Les Misérables (2004)[4].

Mario Vargas Llosa est aussi un homme politique dont les prises de position sont à l’origine de nombreuses controverses.

Ses différents romans et essais sont disponibles à la Bibliothèque de Clignancourt ainsi qu’à la bibliothèque Marcel Bataillon de l’institut d’études hispaniques de Paris-Sorbonne.

 

            Conférence magistrale de Mario Vargas Llosa

 A l’occasion de la signature de la convention entre l’Université Paris-Sorbonne et la Cátedra Vargas Llosa de la Fundación Biblioteca Virtual Miguel de Cervantes.

Jeudi 30 mai

Amphithéâtre Descartes, en Sorbonne

17 rue de la Sorbonne / 75005, Paris

19h


[1]     La Ciudad y los perros

[2]     La Casa Verde

[3]     Contra Viento y Marea

[4]    La tentación de lo imposible

Categories: Actualités Tags:

Quelques ressources sur Mario Vargas Llosa

Mario Vargas Llosa (2010)L’auteur péruvien, qui a récemment reçu le prix Nobel, est largement représenté dans les bibliothèques de Paris Sorbonne :

- des livres de Mario Vargas Llosa y sont disponibles, notamment à la bibliothèque Clignancourt et à la bibliothèque Marcel Bataillon (cf. bibliographie ci-dessous),

- des études critiques se trouvent également sur les deux sites,

- la consultation des bases de presse Europresse et Library PressDisplay donne un bon aperçu des articles publiés par la presse, française et étrangère, au moment de la remise du Nobel.

Pour aller plus loin, on peut aussi consulter le SUDOC, le catalogue commun des BU, qui mentionne vingt-trois thèses soutenues sur l’auteur de La ciudad y los perros en janvier 2010. Même si elles ne se trouvent pas dans les bibibliothèques de Paris-Sorbonne, il est toujours possible d’en consulter certaines en faisant une demande de prêt entre bibliothèques (PEB) auprès de votre BU habituelle.

Toujours en ligne, un article récent de Mario Vargas Llosa « Breve discurso sobre la cultura » est disponible en ligne sur le site de la revue Letras Libres.

Enfin, la BnF a mis à la disposition de ses usagers une bibliographie très riche des ressources qu’elle possède de et sur Vargas Llosa.

***

Voici une bibliographie sélective des œuvres de l’auteur en langue originale, à Clignancourt et à Marcel-Bataillon (études ibériques) :

Mario Vargas Llosa et Guadalupe Fernández Ariza, Los cachorros
– Marcel-Bataillon, DIB 3624
– Clignancourt, PE 86 VAR 3 cac

Mario Vargas Llosa, La casa verde
– Clignancourt, PE 86 VAR 3 cas

Mario Vargas Llosa, Contra viento y marea
– Marcel-Bataillon, DIB 4146/1 et DIB 4146/2

Mario Vargas Llosa, La ciudad y los perros
– Clignancourt, PE 86 VAR 3 ciu

Mario Vargas Llosa, Elogio de la madrastra
– Marcel-Bataillon, IB 6632

Mario Vargas Llosa, La fiesta del Chivo
– Clignancourt, PE 86 VAR 3 fie

Mario Vargas Llosa, García Marquez. Historia de un deicidio
– Marcel-Bataillon, 860(8)-3 « 19 » Garc Marq VAR. Salle de lecture

Mario Vargas Llosa, Luis A Lagos, et Alex Zisman, La guerra del fin del mundo
– Marcel-Bataillon, IB 4642
– Clignancourt, PE 86 VAR gue

Mario Vargas Llosa, Helmy F Giacoman, et José Miguel (1934-) Oviedo, Homenaje a Mario Vargas Llosa : variaciones interpretativas en torno a su obra, (Colección Homenajes) (New York: Las Américas, 1971).
– Marcel-Bataillon, IB 2303

Mario Vargas Llosa, Los Jefes ; Los Cacharros
– Clignancourt, PE 86 VAR 3 jef

Mario Vargas Llosa, Lituma en los Andes
– Clignancourt, PE 86 VAR 3 lit

Mario Vargas Llosa, Obra reunida : narrativa breve
– Marcel-Bataillon, 8-6291
– Clignancourt, PE 86 VAR 2

Mario Vargas Llosa, La orgía perpetua : Flaubert y « Madame Bovary », Persiles [Texte imprimé]. – Madrid : Taurus, 1957- ; 84 (Madrid: Taurus, 1975).
– Marcel-Bataillon, IB 2911

Mario Vargas Llosa, Pantaleón y las visitadoras
– Clignancourt, PE 86 VAR 3 pan

Mario Vargas Llosa, El paraíso en la otra esquina
– Clignancourt, PE 86 VAR 3 par

Mario Vargas Llosa, La tía Julia y el escribidor, 1 vol., Biblioteca breve [Texte imprimé]. – Barcelona : Seix Barral, [19..]- ; 424 (Barcelona: Ed. Seix Barral, 1977).
– Marcel-Bataillon, DIB 3192
– Clignancourt, PE 86 VAR 3 tia

Mario Vargas Llosa, Travesuras de la niña mala
– Clignancourt, PE 86 VAR 3 tra

Photo : By Daniele Devoti from Padova, Italy (Mario Vargas Llosa) [CC-BY-2.0 (www.creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons